En début de cortège, une "voiture royale" caricaturant Emmanuel Macron
En début de cortège, une "voiture royale" caricaturant Emmanuel Macron
En début de cortège, une "voiture royale" caricaturant Emmanuel Macron ©Radio France - Valentine Pasquesoone
En début de cortège, une "voiture royale" caricaturant Emmanuel Macron ©Radio France - Valentine Pasquesoone
En début de cortège, une "voiture royale" caricaturant Emmanuel Macron ©Radio France - Valentine Pasquesoone
Publicité
Résumé

Il y avait cet après-midi dans les rues de Paris pour "la fête à Macron" des dizaines de milliers de participants d'horizons multiples, aux revendications hétéroclites.

En savoir plus

"Non au coup d'état social", "Arrêtons tout-en-Macron", bouquet de slogans et ambiance festive lors des défilés de "la fête à Macron" initiée par le député France insoumise" François Ruffin et Frédéric Lordon.

En savoir plus : Pourquoi veulent-ils faire “la fête à Macron” ?

Pour ce qui est du défilé parisien, le nombre des participants fluctue selon les sources : 38 900 manifestants selon la société Occurrence, mandatée par un collectif de médias dont Radio France, 40 000 selon la police, 160 000 selon les organisateurs.

Publicité

Bouquet de slogans et des structures carnavalesques parmi lesquelles 4 chars : le char Jupiter, Dracula, Napoléon et Résistance.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

A retenir enfin, quelques arrestations en marge de ces défilés parisiens et le car régie de Radio France a été endommagé après avoir été encerclé par une quarantaine d'individus vociférants. Aucun blessé parmi les reporters de Radio France à pied d'oeuvre.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

© Visactu

A 6 mois d'un référendum sur l'autodétermination en Nouvelle Calédonie, 30 ans après Ouvéa, Emmanuel  Macron a oeuvré à la réconciliation.
Visite suivie par Louise Bodet

Avec Louis Valentin Lopez, nous évoquerons la charge du chef de l'état burundais contre les médias étrangers.
Visées : la BBC et Voice of America baillonées en plein référendum sensé maintenir au pouvoir Pierre N'kurunziza jusqu' en 2034

Références

L'équipe

Aurélie Kieffer
Journaliste
Caroline Bennetot
Réalisation
Mathieu Laurent
Journaliste