Le premier ministre, Edouard Philippe, et son ministre de la santé Olivier Véran, après la réunion interministérielle du 6 mars. ©AFP - Bertrand Guay
Le premier ministre, Edouard Philippe, et son ministre de la santé Olivier Véran, après la réunion interministérielle du 6 mars. ©AFP - Bertrand Guay
Le premier ministre, Edouard Philippe, et son ministre de la santé Olivier Véran, après la réunion interministérielle du 6 mars. ©AFP - Bertrand Guay
Publicité
Résumé

Face au Covid-19, la France reste au stade 2 de l'alerte sanitaire. Mais dans les deux départements le plus touchés, l'exécutif ordonne la fermeture des établissements scolaires pour au moins deux semaines.

avec :

Jean-Pierre Favennec (Professeur à IFP School (École du Pétrole et des Moteurs)).

En savoir plus

L'exécutif ferme les crèches, maternelles, collèges et lycées pendant quinze jours dans l'Oise et le Haut-Rhin, les deux départements les plus touchés par la maladie : la France ne passe pas encore au stade 3 de l'alerte sanitaire, mais l'exécutif renforce les mesures pour endiguer la propagation du coronavirus dans les zones les plus concernées. Les explications dans ce journal de Tara Schlegel. 

Et le coronavirus continue d'affecter l'économie mondiale : industries chinoises au ralenti, trafic aérien paralysé... Et maintenant, à la bourse, le cours du pétrole qui s'affole.  Il a perdu jusqu'à 9% ce vendredi 6 mars. Face à cette baisse brutale, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a proposé une baisse commune de la production : un million et demi de barils en moins par jour. Mais l'un de ses principaux partenaires, la Russie, s'y est opposée. Pour analyser la situation, Jean-Pierre Favennec, expert du marché de l'or noir, est l'invité de ce journal.

Publicité

Jean-Pierre Favennec : "La Russie cherche à tout prix à maintenir sa production"

4 min

Les autres titres de l'actualité

C'est une première en France : à Marseille, des braconniers ont été condamné pour préjudice environnemental. Au micro de Florence Sturm, Mathilde Hautereau-Boutonnet, professeure de droit à l'université d'Aix-Marseille, explique en quoi la décision de justice est particulièrement intéressante. 

Et en Egypte, la chanteuse égyptienne Oum Kalthoum fait son grand retour sur scène à l'opéra du Caire... 45 ans après sa mort. Un tour de magie permis par le recours aux hologrammes. Et même si ce n'est pas la vraie diva que les spectateurs verront, elle fait salle comble. 

Références

L'équipe

Annie Brault
Collaboration
Nathalie Lopes
Collaboration
Stanislas Vasak
Journaliste
Caroline Bennetot
Collaboration
Diane Berger
Journaliste
Mathieu Laurent
Journaliste