Donald Trump prêtant serment aux côtés de sa femme Melania, qui tient les deux bibles, et de ses enfants Barron, Ivanka, Eric et Tiffany ©Getty - Jim Bourg - Pool
Donald Trump prêtant serment aux côtés de sa femme Melania, qui tient les deux bibles, et de ses enfants Barron, Ivanka, Eric et Tiffany ©Getty - Jim Bourg - Pool
Donald Trump prêtant serment aux côtés de sa femme Melania, qui tient les deux bibles, et de ses enfants Barron, Ivanka, Eric et Tiffany ©Getty - Jim Bourg - Pool
Publicité
Résumé

"Ensemble, nous rendrons l'Amérique forte à nouveau". Le point levé, Donald Trump a ainsi conclu son discours d'investiture, avant de prendre ses quartiers à la Maison Blanche. Un discours de combat, avec une ligne directrice : l'Amérique d'abord. Décryptage avec Frédéric Carbonne.

En savoir plus

"Tout commence aujourd'hui." C'est le premier tweet de Donald Trump au lever du jour. Et tout a commencé pour lui : il est devenu le 45e président des Etats-Unis. Donald Trump a prêté serment sur deux bibles : l'une offerte par sa mère, l'autre appartenant à Lincoln. Il a ensuite prononcé un discours d'investiture d'une vingtaine de minutes. "America first", "l'Amérique d'abord", c'est ce qu'il a martelé.

Les autres titres du journal

En Gambie, il aura fallu 5 heures de médiation pour convaincre le président sortant Yahya Jammeh de quitter le pouvoir. Il aurait accepté de partir, mais il n'y a pas encore de confirmation officielle.

Publicité

C'est l'affaire judiciaire qui embarrasse la droite : les soupçons de financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 par Kadhafi. Les juges ont entendu un nouveau témoin. Elodie Gueguen a pu avoir accès aux écoutes téléphoniques du dossier. Son enquête dans ce journal.