Des salariés grévistes de Radio France, réunis en assemblée générale à la Maison de la Radio à Paris, écoutent le représentant de l'UNSA Philippe Ballet
Des salariés grévistes de Radio France, réunis en assemblée générale à la Maison de la Radio à Paris, écoutent le représentant de l'UNSA Philippe Ballet  ©AFP - TAIMAZ SZIRNIKS
Des salariés grévistes de Radio France, réunis en assemblée générale à la Maison de la Radio à Paris, écoutent le représentant de l'UNSA Philippe Ballet ©AFP - TAIMAZ SZIRNIKS
Des salariés grévistes de Radio France, réunis en assemblée générale à la Maison de la Radio à Paris, écoutent le représentant de l'UNSA Philippe Ballet ©AFP - TAIMAZ SZIRNIKS
Publicité

41,6% de grévistes selon la direction, près de 75% pour les syndicats, le mouvement a fortement perturbé les antennes de Radio France aujourd'hui. Les salariés en grève contestent le plan d'économies de la présidente du groupe, Sibyle Veil, 60 millions d'euros d'ici 2022.

Avec
  • Rémi Dupré Journaliste au Monde

Ce projet stratégique prévoit entre 270 et 390 suppressions de postes dans le cadre d'un plan de départs volontaires. Plusieurs centaines de salariés en grève ont tenu une assemblée générale au cœur de l'entreprise, à la Maison de la Radio à Paris. Le reportage d'Eric Chaverou.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

LES AUTRES TITRES DU JOURNAL

Publicité

Le gouvernement durcit les conditions d'accès à l'assurance-chômage. Il faudra avoir travaillé plus longtemps pour être indemnisé, et ces indemnisations diminueront pour les cadres qui touchaient plus de 4500 euros brut par mois. Les syndicats et la gauche dénoncent des mesures injustes pour les chômeurs.   

L'ancien patron de l'UEFA Michel Platini a passé quelques heures en garde à vue dans les locaux de l'Office anticorruption de la police judiciaire à Nanterre. Il s'agit de l'enquête ouverte en France sur l'attribution au Qatar de la prochaine coupe du monde de football, en 2022. Choix sportif surprenant, qui a conduit la justice française à s'interroger sur de possibles faits de corruption. Outre Michel Platini, Sophie Dion, l'ancienne conseillère sports de Nicolas Sarkozy, a également été placée en garde à vue. Enfin, Claude Guéant, l'ex-secrétaire général de l'Elysée, est interrogé sous le régime de l'audition libre. Pour bien comprendre cette affaire Platini où le nom de Nicolas Sarkozy revient régulièrement, un invité dans ce journal, Rémi Dupré, journaliste au quotidien Le Monde, spécialiste des dossiers liés au football.

Résumé de l'affaire concernant Michel Platini et l'attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar
Résumé de l'affaire concernant Michel Platini et l'attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar
© AFP - KUN TIAN, THOMAS SAINT-CRICQ

Rémi Dupré explique pourquoi le déjeuner du 23 novembre 2010 à l'Elysée intéresse les enquêteurs

5 min

Donald Trump lance ce soir à Orlando en Floride sa deuxième campagne présidentielle. Candidat à sa réélection en novembre 2020, le président américain n'a pas vraiment d'adversaire dans son camp, le Parti républicain. Côté démocrate, la bataille des primaires ne fait que commencer. La correspondance de Grégory Philipps.

L'équipe