La Première ministre Elisabeth Borne à Gaillac (Tarn) ce 1er décembre 2022 lors de la visite d'une entreprise de recyclage automobile
La Première ministre Elisabeth Borne à Gaillac (Tarn) ce 1er décembre 2022 lors de la visite d'une entreprise de recyclage automobile ©AFP - CHARLY TRIBALLEAU
La Première ministre Elisabeth Borne à Gaillac (Tarn) ce 1er décembre 2022 lors de la visite d'une entreprise de recyclage automobile ©AFP - CHARLY TRIBALLEAU
La Première ministre Elisabeth Borne à Gaillac (Tarn) ce 1er décembre 2022 lors de la visite d'une entreprise de recyclage automobile ©AFP - CHARLY TRIBALLEAU
Publicité

Elisabeth Borne rappelle l'objectif de la réforme des retraites, repousser l'âge légal à 65 ans au lieu de 62 aujourd'hui. Mais rien n'est décidé pour le moment, assure la Première ministre dans une interview au journal Le Parisien.

Avec
  • Phuc-Vinh Nguyen Chercheur en politiques énergétiques à l’Institut Jacques Delors

Rien n'est arbitré, mais l'objectif reste le même. Dans une interview au journal le Parisien, Elisabeth Borne rappelle l'engagement de campagne du candidat Macron, repousser de 62 à 65 ans l'âge légal de départ à la retraite.
Mais la concertation n'est pas terminée, les discussions avec les syndicats et le patronat s'achèveront le 9 décembre.
D'où la prudence de la Première ministre sur l'âge de départ que retiendra le gouvernement pour sa réforme des retraites.  "La réforme s'appliquera à partir de l'été 2023", affirme Elisabeth Borne, en commençant par les personnes nées "aux deuxième semestre 1961".

Le gouvernement prépare les Français à d'éventuelles coupures de courant cet hiver, même si Elisabeth Borne a répété aujourd'hui que tout serait fait pour les éviter. Matignon a envoyé une circulaire aux préfets pour organiser le dispositif. Si coupures il doit y avoir, elles ne concerneront pas 14 000 sites définis comme prioritaires, les hôpitaux ou le services de secours notamment.
Et les Français touchés par ces délestages seront alertés par RTE. Le gestionnaire du réseau mise sur l'application et le site internet Ecowatt pour alerter les usagers. Ecowatt est conçu comme une "météo de l'électricité".

Publicité
Description du dispositif d'alertes Ecowatt qui permet de connaître l'état prévisionnel du système électrique avec un signal sur 3 couleurs heure par heure, sur
Description du dispositif d'alertes Ecowatt qui permet de connaître l'état prévisionnel du système électrique avec un signal sur 3 couleurs heure par heure, sur
© AFP - LAURENCE SAUBADU, SYLVIE HUSSON

Invité de ce journal, Phuc-Vinh Nguyen, spécialiste des politiques de l'énergie au sein de l'Institut Jacques Delors, 
Phuc-Vinh Nguyen estime que l'on peut éviter les coupures si les ménages et surtout les entreprises réduisent leur consommation. Cela dépendra aussi de la météo : un hiver froid entraîne une forte augmentation de la demande de chauffage électrique très répandu en France. Enfin, RTE doit composer avec l'affaiblissement du parc nucléaire français : 30 des 56 réacteurs sont aujourd'hui à l'arrêt pour maintenance.

Phuc-Vinh Nguyen : "On peut modérer notre consommation et soulager le système électrique"

5 min

Les autres titres du journal

Emmanuel Macron a rencontré Joe Biden aujourd'hui à Washington au premier jour de la visite d'Etat du président français aux Etats-Unis.
Il y a des sujets qui divisent les deux hommes, comme les mesures protectionnistes du président américain en faveur des entreprises de son pays.
Mais il y a aussi des sujets qui rapprochent les deux nations. Sur l'invasion russe en Ukraine, Emmanuel Macron a salué l'engagement de Joe Biden en faveur du peuple ukrainien.

Elle incarnait le cinéma populaire à la française, celui qui rassemblait des millions de téléspectateurs devant les films du dimanche soir. Mylène Demongeot est morte aujourd'hui dans un hôpital parisien, emportée par la maladie à l'âge de 87 ans.
Mylène Demongeot, c'était bien sûr la compagne de Jean Marais dans la série des "Fantômas", la femme de Claude Brasseur dans la série des "Camping". Elle avait débuté sa carrière dans "Les Sorcières de Salem" de Raymond Rouleau, avant d'enchaîner avec "Bonjour tristesse" d'Otto Preminger.

L'équipe