U. von der Leyen, C. Michel et E. Macron le 23/06/22 à Bruxelles. Les 27 ont reconnu ce jeudi à l'Ukraine et à la Moldavie le statut de candidat à l'UE. ©AFP - JOHN THYS
U. von der Leyen, C. Michel et E. Macron le 23/06/22 à Bruxelles. Les 27 ont reconnu ce jeudi à l'Ukraine et à la Moldavie le statut de candidat à l'UE. ©AFP - JOHN THYS
U. von der Leyen, C. Michel et E. Macron le 23/06/22 à Bruxelles. Les 27 ont reconnu ce jeudi à l'Ukraine et à la Moldavie le statut de candidat à l'UE. ©AFP - JOHN THYS
Publicité
Résumé

"Un moment historique sur le plan géopolitique", ce sont les mots du président du Conseil européen Charles Michel. L'Union a accordé ce jeudi soir le statut de candidat à l'Ukraine mais aussi à la Moldavie. Les réactions sont nombreuses à Bruxelles.

En savoir plus

C'est officiel. L'Ukraine et la Moldavie obtiennent ce soir le statut de pays candidat à l'Union européenne. Après un vote des 27 chefs d'Etat et de gouvernement. C'est une candidature hautement symbolique qui forcément réagir à Bruxelles.

Les autres titres du journal

Joe Biden évoque ce soir sa déception après une décision de la Cour Suprême. Une décision "contraire au bon sens", selon le président américain. La Cour consacre le droit des Américains à sortir de chez eux armés, en annulant une loi datant du début du XXe siècle.

Publicité

Elisabeth Borne n'a pas encore décidé si oui ou non elle allait se soumettre à un vote de confiance de l'Assemblée nationale le jour de son discours de politique générale, le 5 juillet. La Première ministre le dit ce soir, alors qu'elle entame des discussions avec les présidents de groupes parlementaires afin de trouver le compromis souhaité par Emmanuel Macron. Dans une longue interview donnée à LCI Elisabeth Borne se dit à "l'action" mais elle est clairement fragilisée.

L'invitée du journal de 22h est Clémentine Autain, députée NUPE - LFI de Seine-Saint-Denis qui a dénoncé ces derniers jours "la cécité du chef de l'Etat".

Clémentine Autain : "C'est Emmanuel Macron qui est en difficulté, c'est lui qui n'a pas de majorité".

5 min