Le Président américain Joe Biden s'entretient avec son homologue chinois Xi Jinping sur la crise en Ukraine
Le Président américain Joe Biden s'entretient avec son homologue chinois Xi Jinping sur la crise en Ukraine
Le Président américain Joe Biden s'entretient avec son homologue chinois Xi Jinping sur la crise en Ukraine ©AFP - THE WHITE HOUSE / AFP
Le Président américain Joe Biden s'entretient avec son homologue chinois Xi Jinping sur la crise en Ukraine ©AFP - THE WHITE HOUSE / AFP
Le Président américain Joe Biden s'entretient avec son homologue chinois Xi Jinping sur la crise en Ukraine ©AFP - THE WHITE HOUSE / AFP
Publicité
Résumé

De nouveaux échanges diplomatiques ont eu lieu entre les présidents américains et chinois. Mais également entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron en cette fin de journée.

avec :

Sylvie Thénault (Historienne, directrice de recherche CNRS au Centre d'histoire sociale du XXe siècle, spécialiste de la colonisation en Algérie et de la guerre d’indépendance algérienne).

En savoir plus

Ce vendredi a été marqué par de nouveaux échanges diplomatiques, alors que la guerre continue en Ukraine. Dans un entretien avec son homologue chinois, le président américain Joe Biden a mis en garde la Chine si elle fournissait un soutien matériel à la Russie. La Chine, n'a jusqu'ici jamais condamné ou critiqué l'attaque de cette dernière. Un autre échange a eu lieu en cette fin de journée, cette fois-ci entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron. Un nouveau coup de fil diplomatique, sans véritable avancée en vue.

Les autres titres du journal

En Ukraine, les habitants de Marioupol qui ont pu fuir ont trouvé refuge un peu plus au nord dans la ville de Zapordjia, où un centre humanitaire accueille ces rescapés.

Publicité

L’Arabie Saoudite, premier producteur d’or noir, en froid avec son allié américain, se tourne de plus en plus vers la Chine et pourrait même lui vendre son pétrole, en yuan, et plus en dollars.

Les coûts de production alimentaires flambent et le gouvernement français demande la réouverture des négociations commerciales. Ces négociations, qui ont lieu tous les ans, permettent de déterminer le prix de nombreux produits vendus par les industriels aux grandes surfaces.

Le 60ème anniversaire de la signature des Accords d'Evian était ce vendredi. Des accords qui ont mis fin à 8 ans de guerre en Algérie avec un ensemble de textes signés le 18 mars 1962, à la fois par les représentants du gouvernement français et ceux du gouvernement provisoire de la République algérienne. Sylvie Thénault, historienne française, directrice de recherche au CNRS, spécialiste de la guerre d'indépendance algérienne, et auteure du livre "Les Ratonnades d'Alger: Une histoire sociale du racisme colonial" était notre invitée. Nous lui avons demandé comment la France évoque cet épisode de guerre aujourd'hui :

Sylvie Thénault : "Ce n'est pas une date qui est sans signification !"

5 min

C'est sûr qu'avec Emmanuel Macron il y a un volontarisme nouveau et une présence de cette histoire dans le champ politique, plus que jamais. Je suis quand même critique sur cette politique mémorielle. Elle fait comme si rien n'avait été fait avant, ce qui n'est pas vrai. Il y a eu des formes de reconnaissance auparavant. Et elle repose sur un schéma d'une guerre des mémoires. Les différents groupes concernés par cette histoire seraient chacun d'entre eux homogènes en point de vue et ensuite opposés aux autres. C'est une vision que l'on peut percevoir à travers les associations, qui sont dans la revendication politique. Mais cela ne correspond pas du tout à la mémoire dans la société, où dans chaque groupe d'acteurs on peut avoir des points de vue très divers sur cette question. Il peut même y avoir chez certains descendants un peu d'indifférence.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.