Donald Trump attendu au congrès de la NRA

La puissante National Rifle Association américaine a lancé une grande convention à Houston ce 27 mai 2022.
La puissante National Rifle Association américaine a lancé une grande convention à Houston ce 27 mai 2022. ©AFP - Patrick T. Fallon
La puissante National Rifle Association américaine a lancé une grande convention à Houston ce 27 mai 2022. ©AFP - Patrick T. Fallon
La puissante National Rifle Association américaine a lancé une grande convention à Houston ce 27 mai 2022. ©AFP - Patrick T. Fallon
Publicité

Le puissant lobby des armes, qui tient sa convention au Texas. Trois jours seulement après la tuerie dans l'école d'Uvalde.

- Trois jours après la tuerie dans une école à Uvalde au Texas, où un jeune homme a tué 19 enfants et deux enseignants à l'arme semi automatique, le puissant lobby américain des armes tient sa convention annuelle à Houston, à 4 heures de route de là.
Le gouverneur républicain du Texas a préféré annuler sa venue et enregistrer un message vidéo à la place, mais l'ancien président Donald Trump est bien présent.

- En Ukraine, plus de 4 000 civils ont été tués depuis le début de l'invasion russe. Chiffre donné par l'ONU, qui précise qu'il s'agit d'un bilan très parcellaire. Sur le terrain, les forces russes intensifient encore leur offensive sur le Donbass, qui reste leur objectif prioritaire. Elles assurent avoir pris la ville de Lyman.
Une prise stratégique, car c'est un carrefour qui ouvre la route vers les grandes villes de Sloviansk et Kramatorsk : Bertrand Gallicher

Publicité

- Une semaine après l'annonce du nouveau gouvernement, Elizabeth Borne s'est donnée aujourd'hui trois objectifs urgents : pouvoir d'achat, santé, et écologie. Après avoir réuni son gouvernement, elle a promis, encore, un projet de loi juste après les législatives pour faire face à la hausse des prix.
Il s'agit de montrer que l'exécutif est mobilisé même pendant le week-end de l'ascension. Mais les ministres sont pour l'instant concentrés avant tout sur la campagne pour les élections législatives.

- La Colombie va-t-elle élire pour la première fois un président de gauche ?
près de 39 millions de colombiens sont appelés aux urnes ce dimanche pour le premier tour de l'élection présidentielle. Ils devront choisir qui succèdera à l'impopulaire conservateur Ivan Duque, qui ne peut pas se représenter. L'invitée du journal Lina Penagos, doctorante en sciences politiques à l'université Gustave Eiffel, en région parisienne.

Lina Penagos : "Si Gustavo Petro gagne, ça signifierait un tournant dans le modéle économique du pays"

5 min

« Gustavo Petro a fait partie d’un mouvement de guérilla, le M19 mais ensuite il a fait une longue carrière institutionnelle, marquée par son passage au Sénat, et sa participation à des débats importants autour de la dénonciation des affaires de corruption, par exemple lors des élections législatives de 2006 […]. Il a été maire de Bogota, la capitale, et représente à la fois beaucoup d’espoir pour une partie de la population [les jeunes et les plus modestes], et beaucoup d’appréhension pour une autre partie de la population, ceux qui n’étaient pas d’accord avec les accords de paix [de 2016, signées avec les FARC, les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie]. Cette partie de la population voit comme une menace cet éventuel gouvernement qui se présente comme progressiste. […] Beaucoup d’éléments dans la candidature de Gustavo Petro laissent dans l’incertitude concernant la manière dont ces promesses économiques seront mises en œuvre. Dans le même temps, il existe aussi un espoir de changement institutionnel radical après quatre ans de gouvernement médiocre, notamment dans la mise en œuvre des accords de paix.»

L'ancien guerillero Gustavo Petro, depuis converti à la social démocratie, est donné favori, avec 40% d'intentions de vote dans les sondages.

L'équipe