"Non à la guerre en Ukraine" : une femme brandit une pancarte pacifiste le 23 février 2022 à Moscou
"Non à la guerre en Ukraine" : une femme brandit une pancarte pacifiste le 23 février 2022 à Moscou
"Non à la guerre en Ukraine" : une femme brandit une pancarte pacifiste le 23 février 2022 à Moscou ©AFP - NIKOLAY KORZHOV
"Non à la guerre en Ukraine" : une femme brandit une pancarte pacifiste le 23 février 2022 à Moscou ©AFP - NIKOLAY KORZHOV
"Non à la guerre en Ukraine" : une femme brandit une pancarte pacifiste le 23 février 2022 à Moscou ©AFP - NIKOLAY KORZHOV
Publicité
Résumé

Alors que l'Ukraine se mobilise pour faire face à une possible invasion russe et décrète l'état d'urgence, à Moscou, on s'inquiète plutôt de l'impact économique de la crise.

En savoir plus

Le Parlement Ukrainien a donc voté l'état d'urgence national pour un mois. Kiev continue de se préparer face à la menace russe : un peu plus tôt dans la journée, les forces armées ukrainiennes ont dévoilé un plan de mobilisation des réservistes. De l'autre côté de la frontière, en Russie, le climat est différent. Ici, on ne croit pas à la guerre. C'est plutôt la situation économique qui provoque l'inquiétude.

Dans ce contexte, la chaîne télévisée Russia Today est de plus en plus controversée en Europe Occidentale. Au Royaume-Uni, le gouvernement veut réexaminer la licence de la chaîne.

Publicité

Les autres titres de ce journal

Les méga-feux vont se multiplier dans le monde. Nous allons faire face à de plus en plus d'incendies exceptionnels. C'est le constat alarmant d'un rapport de l'ONU Environnement publié aujourd'hui.

La réunion sur les parrainages des candidats à la présidentielle, prévue demain par Jean Castex, n'aura pas lieu. Matignon l'a annulée, après le boycott des associations d'élus locaux.

Comment améliorer l'enseignement des mathématiques au lycée ? Le ministre de l'éducation, Jean-Michel Blanquer, vient de lancer une grande concertation à ce sujet, alors que les maths ont disparu du tronc commun après la réforme de 2019. Pour en parler, nous recevions Viviane Durand-Guerrier, professeure émérite de didactique des mathématiques à l'Université de Montpellier, et présidente depuis septembre dernier de la CFEM, la commission française pour l'enseignement des mathématiques.

Viviane Durand-Guerrier : "Les mathématiques infiltrent absolument toutes les activités de la société"

5 min

La manière dont on a organisé le lycée aujourd'hui ne permet pas aux jeunes filles de se projeter dans les métiers scientifiques. Ce déséquilibre, très important, entre les sciences et les humanités dans le tronc commun de la classe de première est réellement problématique

Références

L'équipe

Eleonora Farade
Collaboration
Caroline Bennetot
Collaboration
Sophie Eychenne
Journaliste