Sur le pont du Diciotti au port de Catane, le 23 août 2018 ©AFP - Giovanni ISOLINO
Sur le pont du Diciotti au port de Catane, le 23 août 2018 ©AFP - Giovanni ISOLINO
Sur le pont du Diciotti au port de Catane, le 23 août 2018 ©AFP - Giovanni ISOLINO
Publicité
Résumé

C'est la suite du bras de fer entre Rome et Bruxelles sur la question migratoire.

En savoir plus

L'Italie envisage de réduire sa contribution financière à l'Union Européenne. Confirmation, sur Facebook, ce soir, de Luigi Di Maio, vice-premier ministre. Un peu plus tôt, à Bruxelles, la commission européenne avait refusé de transiger avec l'Italie sur la question des 150 migrants du Diciotti, toujours bloqués à quai, dans le port de Catane, en Sicile.

En Espagne, un projet qui divise la population : il s'agit d'exhumer la tombe de l'ex dictateur Franco. Le feu vert vient d'être donné par le gouvernement dirigé par Pedro Sanchez. Correspondance de Pierre Chaperon.

Publicité

Et puis, dans ce journal, nous irons sur l'île de Lombok, en Indonésie, où un Airbus A400M de l'armée française participe aux opérations de secours des victimes des tremblements de terre de la semaine dernière.