L'application TousAntiCovid pourra contenir le pass sanitaire
L'application TousAntiCovid pourra contenir le pass sanitaire
L'application TousAntiCovid pourra contenir le pass sanitaire ©AFP - DANA TENTEA / HANS LUCAS
L'application TousAntiCovid pourra contenir le pass sanitaire ©AFP - DANA TENTEA / HANS LUCAS
L'application TousAntiCovid pourra contenir le pass sanitaire ©AFP - DANA TENTEA / HANS LUCAS
Publicité
Résumé

Le gendarme de la protection des données veut des garanties sur le caractère transitoire du dispositif "'qui ne saurait en aucun cas être maintenu au-delà de la crise sanitaire". Le pass sanitaire sera nécessaire pour assister à certains grands événements comme les festivals ou les salons.

avec :

Jérôme Fourquet (analyste politique, directeur du département opinion et stratégies d’entreprise de l'institut de sondages IFOP.).

En savoir plus

C'est une pièce maîtresse dans la stratégie de déconfinement du gouvernement. Le pass sanitaire entrera en vigueur le 9 juin prochain. Sa création figure dans la loi sur la sortie de l'état d'urgence adoptée la nuit dernière à l'Assemblée. Concrètement, ce pass sanitaire sera requis pour accéder à certains grands événements rassemblant plus d'un millier de personnes. Il comprendra notamment l'attestation de vaccination. La CNIL (Commission nationale informatique et libertés) a donné aujourd'hui son feu vert tout en exigeant des garanties. Dans ce journal, les explications de Camille Marigaux sur le fonctionnement du pass sanitaire.

Avec le retour à la normale dans les prochaines semaines, les concerts vont pouvoir reprendre, mais avec une jauge limitée. Pour préparer cette reprise, plusieurs concerts-tests sont prévus. Le ministère de la Culture en a validé deux : Paris-Bercy le 29 mai et Montpellier début juin dans un club de rock. En revanche, la ministre Roselyne Bachelot a écarté les deux concerts-test de Marseille : le groupe IAM devait se produire au Dôme le 29 mai et le 12 juin. Raison invoquée, l'absence de tests covid à l'entrée. Une annulation que conteste la nouvelle mairie de gauche de Marseille. 

Publicité

Dans l'actualité politique, les Républicains continuent à se déchirer autour des élections régionales en Provence-Alpes-Côte d'Azur.  Nouvel épisode aujourd'hui : le président sortant LR Renaud Muselier annonce qu'il prendra des candidats LREM sur sa liste. En revanche, il n' y aura ni ministre ni parlementaire de la majorité. Une concession insuffisante pour l'aile dure des Républicains : Eric Ciotti et Bruno Retailleau demandent à leur parti de retirer son soutien à Renaud Muselier. Le président sortant qui est donné battu par le candidat du Rassemblement national Thierry Mariani selon deux sondages parus hier, l'enquête Ipsos Sopra Steria pour Radio France, et l'enquête de l'IFOP pour le Figaro et LCI. Invité de ce journal, Jérôme Fourquet, directeur du département opinion de l'IFOP.

Jérôme Fourquet analyse la poussée du RN en région Paca

9 min

Toulon le 5 janvier 2021 : Renaud Muselier, le président LR de la région Paca (à gauche), avec le Premier ministre Jean Castex lors de la signature d'un contrat de plan Etat-Région
Toulon le 5 janvier 2021 : Renaud Muselier, le président LR de la région Paca (à gauche), avec le Premier ministre Jean Castex lors de la signature d'un contrat de plan Etat-Région
© AFP - NICOLAS TUCAT / AFP / POOL

Au Proche-Orient, le bilan des affrontements entre Israël et le Hamas ne cesse de s'alourdir. 72 morts ce soir, dont 65 côté palestinien. Parmi les victimes, il y a des commandants de la milice islamiste, mais aussi une quinzaine d'enfants. L'Etat hébreu lui a recensé 7 décès, dont un soldat tué près de la bande de Gaza. Ces affrontements ont gagné les villes mixtes israéliennes où juifs et arabes tentent de cohabiter. A Lod près de Tel-Aviv des émeutes ont éclaté lors des funérailles d'un arabe israélien tué par balles. Une synagogue a été incendiée et d'autres bâtiments endommagés. Le président israélien Reuven Rivlin n'a pas hésité à dénoncer un pogrom commis, je cite, par une foule arabe assoiffée de sang. Notre correspondant Frédéric Métézeau s'est rendu à Lod où il a rencontré un habitant juif dont l'appartement a été saccagé.