SOPHIE RAMIS, GILLIAN HANDYSIDE, SABRINA BLANCHARD, LAURENCE CHU
SOPHIE RAMIS, GILLIAN HANDYSIDE, SABRINA BLANCHARD, LAURENCE CHU ©AFP
SOPHIE RAMIS, GILLIAN HANDYSIDE, SABRINA BLANCHARD, LAURENCE CHU ©AFP
SOPHIE RAMIS, GILLIAN HANDYSIDE, SABRINA BLANCHARD, LAURENCE CHU ©AFP
Publicité

Le sommet qui débute demain à Bruxelles était initialement consacré à la réforme de la zone euro. Mais l'ampleur de la crise migratoire a bousculé l'agenda. Les 28, très divisés sur la prise en charge des migrants, tenteront de trouver un consensus pour renforcer le contrôle des frontières de l'UE.

Avec
  • Christophe Bouillaud professeur de science politique à Sciences Po Grenoble, spécialiste de l'Italie et des questions européennes

L'arrivée au pouvoir des populistes en Italie a changé la donne: la plupart des pays de l'UE sont désormais favorables à une ligne dure en matière d'immigration. Dans ce journal, les explications de Marie-Pierre Vérot, et le commentaire de notre invité, Christophe Bouillaud, professeur à Sciences Po Grenoble. Christophe Bouillaud juge probable qu'à Bruxelles les 28 Etats membres chercheront un accord à tout prix sur la question migratoire.

Christophe Bouillaud: "le point partagé par l'ensemble des 28 Etats membres de l'UE, c'est que l'immigration illégale est une nuisance pour l'Europe

5 min

Donald Trump en passe de renforcer le virage conservateur de la Cour suprême aux Etats -Unis. Le président américain doit nommer un successeur au juge démissionnaire Anthony Kennedy. La Cour suprême est souvent appelée à trancher sur les grands sujets de société comme l'immigration ou l'avortement. Grégory Philipps nous appellera de Washington.  

Publicité

En France, les députés votent la suppression du mot race de la Constitution. La commission des lois a en revanche introduit l'interdiction de distinction de sexe. Ces modifications s'inscrivent dans le cadre de la réforme constitutionnelle voulue par Emmanuel Macron. Nous verrons cela avec Christine Moncla.

L'équipe