Le périphérique parisien un jour de pollution, le 27 juillet 2018
Le périphérique parisien un jour de pollution, le 27 juillet 2018 ©AFP - GERARD JULIEN
Le périphérique parisien un jour de pollution, le 27 juillet 2018 ©AFP - GERARD JULIEN
Le périphérique parisien un jour de pollution, le 27 juillet 2018 ©AFP - GERARD JULIEN
Publicité

Le tribunal administratif de Montreuil a considéré aujourd'hui que les autorités n'avaient pas pris les mesures nécessaires contre les pics de pollution en Île-de-France entre 2012 et 2016. C'est la première fois que la justice sanctionne l'Etat dans un dossier lié à la qualité de l'air.

Avec
  • Brune Poirson Secrétaire d'État auprès du ministre d'État à la transition écologique

A l'origine du dossier, le recours d'une mère et sa fille qui ont vécu à Saint-Ouen, en bordure du périphérique parisien. Elles souffraient alors de problèmes respiratoires chroniques.  Le tribunal administratif de Montreuil a rejeté leur requête en estimant qu'il n'y avait pas de causalité établie entre ces troubles respiratoires et la pollution. Mais il a reconnu la faute de l'Etat dans la gestion des épisodes de pollution. Les explications de Charlotte Piret.

Avec les températures caniculaires qui frappent la France cette semaine, la pollution à l'ozone touche désormais les deux premières agglomérations françaises. A Paris et Lyon, les pouvoirs publics mettent en place demain la circulation différenciée. Seuls les véhicules disposant d'une vignette Crit'Air 0, 1 ou 2 pourront circuler. 

Publicité
Dispositif "Crit'air" des certificats de qualité de l'air pour les véhicules et mises en place des interdictions à Paris depuis 2016
Dispositif "Crit'air" des certificats de qualité de l'air pour les véhicules et mises en place des interdictions à Paris depuis 2016
© AFP - VINCENT LEFAI, KUN TIAN

Le gouvernement se dit pleinement mobilisé face à la canicule, alors que l'Assemblée examine en ce moment le projet de loi sur l'énergie et le climat.  On en parle avec l'invitée de ce journal, Brune Poirson, secrétaire d'Etat à la transition écologique. Brune Poirson répond à Rosalie Lafarge.

Brune Poirson, secrétaire d'Etat à la transition écologique
Brune Poirson, secrétaire d'Etat à la transition écologique
© Radio France - Rosalie Lafarge

Brune Poirson : "il faut s'adapter au changement climatique et non plus en réduire les effets"

10 min

Sciences Po Paris supprime son concours d'entrée au nom de la discrimination positive. La sélection se fera désormais sur dossier. Avec cette révolution, la prestigieuse école parisienne espère diversifier le profil de ses élèves, en s'ouvrant davantage aux classes sociales les plus modestes. Les précisions d'Hakim Kasmi.

La paix au Proche-Orient passera-t-elle par le développement économique ? C'est la conviction en tout cas des Etats-Unis qui ont exposé leur projet aujourd'hui à la Conférence de Bahreïn.  Le plan, baptisé "De la paix à la prospérité", prévoit 50 milliards de dollars d'investissements internationaux dans les territoires palestiniens et les pays arabes voisins. Un plan présenté par le gendre de Donald Trump, Jared Kushner. Problème, les Palestiniens boycottent cette Conférence de Bahreïn. Nous ferons le point avec notre correspondant à Jérusalem Etienne Monin.

C'est un nouvel épisode dans la crise migratoire qui secoue les deux rives de la Méditerranée. Le navire humanitaire Sea Watch menace de forcer le blocus italien au large de l'île de Lampedusa. A son bord, 42 migrants venus de Libye qui cherchent à rejoindre l'Europe.  Fidèle à sa politique de fermeture des ports aux ONG, le ministre italien de l'intérieur Matteo Salvini refuse de faire une exception pour le Sea Watch. Mathilde Imberty nous appelle de Rome.

L'équipe