Pékin le 2 févier 2020, un policier devant la Cité interdite fermée au public ©AFP - NICOLAS ASFOURI
Pékin le 2 févier 2020, un policier devant la Cité interdite fermée au public ©AFP - NICOLAS ASFOURI
Pékin le 2 févier 2020, un policier devant la Cité interdite fermée au public ©AFP - NICOLAS ASFOURI
Publicité
Résumé

Le coronavirus qui frappe la Chine a déjà fait plus de 400 morts selon les derniers chiffres officiels, et l'épidémie est loin d'être terminée. Les autorités chinoises lancent un appel à l'aide internationale.

avec :

Daniel Haber (économiste, spécialiste de l'Asie).

En savoir plus

Le bilan du nouveau coronavirus chinois a dépassé aujourd'hui celui du Sras avec 425 morts en Chine continentale.  En 2002/2003, le Sras (syndrome respiratoire aigu sévère) avait provoqué 349 décès. La nouvelle épidémie qui frappe la Chine révèle les limites de la deuxième puissance économique mondiale. Le pays manque de masques et d'équipements de protection, et le gouvernement chinois a dû se résoudre à lancer un appel à la communauté internationale. Dossier dans ce journal avec Dominique André à Pékin et notre invité, l'économiste Daniel Haber, spécialiste des économies asiatiques. Pour Daniel Haber, si la Chine est aujourd'hui paralysée, le pays a les moyens de surmonter cette crise.

Daniel Haber : "tout le pays est paralysé"

5 min

LES AUTRES TITRES DU JOURNAL

Publicité

L'Iowa, première étape sur la route de la Maison Blanche pour les candidats à l'investiture démocrate aux Etats-Unis. Le résultat donnera une première indication sur celui ou celle qui affrontera Donald Trump en novembre. Le reportage de Grégory Philipps, envoyé spécial à Des Moines, la capitale de ce modeste Etat du Midwest.  

La fin provisoire de la grève à Radio France. La CGT suspend son mouvement pour un mois, la direction maintient son plan de suppressions de poste, mais dans le cadre d'une rupture conventionnelle collective. Nous ferons le point avec Eric Chaverou.

Après la rue, la mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit cette semaine à l'Assemblée. Les opposants ont déposé une avalanche d'amendements, 21 661 exactement, dont 19 000 émanent de la seule France insoumise.