Le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis
Le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis
Le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis ©AFP - JACQUES DEMARTHON / AFP
Le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis ©AFP - JACQUES DEMARTHON / AFP
Le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis ©AFP - JACQUES DEMARTHON / AFP
Publicité
Résumé

Manuel Valls veut être candidat aux législatives sous la bannière de la République en marche, le mouvement d'Emmanuel Macron. Face à la sécession de l'ancien premier ministre, le Parti socialiste essaie de maintenir un semblant d'unité pour le scrutin des 11 et 18 juin prochain.

avec :

Fabien Escalona (docteur en sciences politiques, chercheur associé au laboratoire Pacte de Sciences-po Grenoble, journaliste à Mediapart).

En savoir plus

Invité de ce journal, le politiste Fabien Escalona. Nous évoquerons avec lui les fractures idéologiques d'un parti écartelé entre socialisme, social-démocratie et social-libéralisme.

Le PS joue sa survie: l'analyse de Fabien Escalona

5 min

Les Républicains en ordre de bataille pour les législatives avec l'espoir d'imposer une cohabitation à Emmanuel Macron. Mais plusieurs personnalités LR envisagent déjà de travailler en bonne intelligence avec le nouveau président. Les explications de Yannick Falt.

Publicité

Marion Maréchal-Le Pen renonce temporairement à la politique. Elle abandonne ses mandats de députée et conseillière régionale officiellement pour des raisons familiales. C'est un coup dur pour le Front national, car la nièce de Marine Le Pen incarne l'aile identitaire du parti face au courant souverainiste de Florian Philippot. L'éclairage de Christine Moncla dans ce journal.

Références

L'équipe

Stanislas Vasak
Journaliste