Le roi d'Espagne s'en prend aux séparatistes catalans

Pour sa première allocution solennelle depuis le référendum, le roi d'Espagne Felipe VI a adressé ce soir un message de fermeté aux indépendantistes catalans
Pour sa première allocution solennelle depuis le référendum, le roi d'Espagne Felipe VI a adressé ce soir un message de fermeté aux indépendantistes catalans ©AFP - FRANCISCO GOMEZ CASA REAL / CASA REAL / AFP
Pour sa première allocution solennelle depuis le référendum, le roi d'Espagne Felipe VI a adressé ce soir un message de fermeté aux indépendantistes catalans ©AFP - FRANCISCO GOMEZ CASA REAL / CASA REAL / AFP
Pour sa première allocution solennelle depuis le référendum, le roi d'Espagne Felipe VI a adressé ce soir un message de fermeté aux indépendantistes catalans ©AFP - FRANCISCO GOMEZ CASA REAL / CASA REAL / AFP
Publicité

Felipe VI dénonce ce soir la déloyauté des indépendantistes catalans envers l'Etat espagnol. Le roi d'Espagne appelle au rétablissement de l'ordre constitutionnel en Catalogne. Cet après-midi, plusieurs centaines de milliers de personnes ont manifesté à Barcelone contre la répression policière.

Avec
  • Didier Combeau politologue spécialiste des Etats-Unis, chercheur associé à l'Institut des Amériques

Stephen Paddock est un fou, un dément, affirme Donald Trump à propos du tueur de Las Vegas. Dernier bilan de la tuerie, 59 morts et plus de 500 blessés. Un carnage qui repose la question récurrente des armes à feu aux Etats-Unis. Le deuxième amendement de la Constitution américaine autorise chaque citoyen à porter des armes, un droit que la Cour suprême a renforcé en 2008. Nous en parlerons avec notre invité, Didier Combeau, chercheur associé à l'Institut des Amériques.

Pour Didier Combeau, la tuerie de Las Vegas ne devrait pas remettre en cause la législation américaine sur les armes

4 min

© Visactu

A lire : États-Unis : la carte politique du contrôle des armes à feu

Publicité
© Radio France - Camille Renard

L'islamiste qui a tué deux jeunes filles dimanche à Marseille a été formellement identifié. Il s'agit bien d'un clandestin tunisien de 29 ans, Ahmed Hanachi. Arrêté la semaine dernière à Lyon pour un vol à l'étalage, il avait été relâché, échappant ainsi une nouvelle fois à l'expulsion. Plusieurs personnes de son entourage ont été interpellées aujourd'hui à Marseille.

L'équipe