Policiers allemands près du lieu de la fusillade, à Munich, ce vendredi
Policiers allemands près du lieu de la fusillade, à Munich, ce vendredi ©Reuters - Michael Dalder
Policiers allemands près du lieu de la fusillade, à Munich, ce vendredi ©Reuters - Michael Dalder
Policiers allemands près du lieu de la fusillade, à Munich, ce vendredi ©Reuters - Michael Dalder
Publicité

Le président allemand Joachim Gauck s'est dit "horrifié" ce soir par l'attaque meurtrière" de Munich, dans un centre commercial de la ville, qui a fait au moins neuf morts et plusieurs blessés graves. La police évoque la piste terroriste : jusqu'à trois tireurs sont en fuite et recherchés en ville.

Emotion à Kiev aujourd'hui : plusieurs centaines de personnes dont le président Porochenko ont dit aurevoir au journaliste Pavel Cheremet, tué mercredi dans l'explosion de sa voiture. En Ukraine, depuis plusieurs années, l'inquiétude est très vive quant à la sécurité des journalistes, nous dira Sébastien Gobert.

A Beaumont-sur-Oise, 2000 personnes ont marché dans le calme en mémoire d'Adama Traoré cet après-midi : elles réclament la vérité sur les raisons de la mort de ce jeune homme mardi dernier, au moment de son arrestation par les gendarmes.

Publicité

Christine Lagarde sera jugée pour négligence dans l'affaire de l'arbitrage rendu en 2008 en faveur de Bernard Tapie. Son pourvoi en Cassation pour éviter un procès devant la Cour de Justice de la République est rejeté. Ce soir, le FMI, dont elle est la directrice générale, lui maintient sa confiance.

L'équipe