Police de sécurité du quotidien: le gouvernement parle de "reconquête républicaine" dans les quartiers difficiles

Gérard Collomb définit la PSQ comme un "nouvel état d'esprit", voire une "révolution"
Gérard Collomb définit la PSQ comme un "nouvel état d'esprit", voire une "révolution" ©Visactu
Gérard Collomb définit la PSQ comme un "nouvel état d'esprit", voire une "révolution" ©Visactu
Gérard Collomb définit la PSQ comme un "nouvel état d'esprit", voire une "révolution" ©Visactu
Publicité

Le ministre de l'intérieur Gérard Collomb a présenté aujourd'hui les contours de la PSQ, la police de sécurité du quotidien. Une réforme promise par le candidat Macron il y a un an, après l'affaire Théo à Aulnay-sous-Bois.

D'ici la fin du quinquennat, 60 quartiers difficiles bénéficieront de renforts de police. Ces quartiers minés par la délinquance feront l'objet d'une "reconquête républicaine" selon les termes employés par Gérard Collomb. Invité de ce journal, Philippe Capon, secrétaire général du syndicat UNSA Police.

Les quartiers de "reconquête républicaine", des zones de non-droit pour Philippe Capon

7 min

Nicolas Hulot, mis en cause pour agression sexuelle, continue à bénéficier du soutien d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe. La justice confirme ce soir l'existence d'une plainte pour viol contre le ministre de la transition écologique, mais les faits sont prescrits. Nous ferons le point avec Louise Bodet.  

Publicité

En Syrie, les avions de la coalition américaine bombardent des forces pro-régime Assad dans la région de Deir Ezzor dans l'est du pays. Il y a une centaine de morts. Washington marque son territoire sur le théâtre syrien. L'analyse d'Eric Biégala.

L'équipe