Pierre Laurent, à la fête de l'Humanité, le 13 septembre 2015 ©AFP - Corentin Pecnard
Pierre Laurent, à la fête de l'Humanité, le 13 septembre 2015 ©AFP - Corentin Pecnard
Pierre Laurent, à la fête de l'Humanité, le 13 septembre 2015 ©AFP - Corentin Pecnard
Publicité
Résumé

Depuis la fête de l'Humanité, Pierre Laurent, le secrétaire national du Parti Communiste Français est l'invité de ce journal. Mouvement social, division de la gauche, et avenir du PCF sont en question à La Courneuve jusqu'à dimanche.

avec :

Pierre Laurent (Secrétaire national du Parti Communiste).

En savoir plus

Dans la même journée : réception de l'émir du Qatar, discours devant la délégation olympique française de retour du Pérou (en présence de ses deux prédécesseurs à l'Elysée), promulgation des textes de la loi sur la confiance dans la vie politique. Emmanuel Macron se montre ces jours-ci très pressé. Le chef de l'état a clairement décidé d'accélérer le rythme de son action politique, et de faire dans la communication po-si-ti-ve. Eclairage de Ludovic Piedtenu.

"Il y a un absent, mais il y a beaucoup de présent" : Pierre Laurent, secrétaire national du PCF est l'invité de ce journal, depuis la Fête de l'Humanité, à La Courneuve. Et il veut se montrer combatif et serein, aussi bien sur l'absence de Jean-Luc Mélenchon à la fête (pour la première fois en 12 ans), comme sur la division de la gauche et sur l'avenir du Parti Communiste.

Publicité

Rien de va plus, décidément entre Madrid et Barcelone, à l'approche du 1er octobre, la date prévue du référendum d'autodétermination catalan. Aujourd'hui, les autorités espagnoles ont annoncé une quasi-mise sous tutelle financière de la région autonome de Catalogne. Correspondance de Sébastien Berriot.

L'Agence Européenne de Sécurité des Aliments, l'EFSA aurait-elle triché, pour démontrer de manière fallacieuse l’innocuité du Glyphosate ? On vient de découvrir que plusieurs extraits d'un rapport de l'EFSA, publié en 2015, relèvent du strict copier-coller, d'arguments de Monsanto. Rapport, qui, bien sûr, concluait à la non-dangerosité de l'herbicide fabrique par... Monsanto. Explications de Suzanne Dal, de Greenpeace.

Références

L'équipe

Stanislas Vasak
Journaliste