Un nouveau campement Place de la République à Paris à la faveur de la Nuit de la Solidarité (25/03/2021)
Un nouveau campement Place de la République à Paris à la faveur de la Nuit de la Solidarité (25/03/2021)
Un nouveau campement Place de la République à Paris à la faveur de la Nuit de la Solidarité (25/03/2021) ©AFP - Thomas Samson
Un nouveau campement Place de la République à Paris à la faveur de la Nuit de la Solidarité (25/03/2021) ©AFP - Thomas Samson
Un nouveau campement Place de la République à Paris à la faveur de la Nuit de la Solidarité (25/03/2021) ©AFP - Thomas Samson
Publicité
Résumé

Qui à la rue à Paris un an après le début de la crise sanitaire ? 2 000 bénévoles sillonnent les rues de la capitale et vont au-devant des réalités de celles et ceux qui n'ont pas de toit. L'année dernière, 3 601 personnes ont été dénombrées. Echange avec Léa Filoche, adjointe à la mairie de Paris.

avec :

Thierry Jousse (Producteur).

En savoir plus

Léa Filoche : "Les gens qui sont à la rue ont besoin de "rentrer dans le logement" et de ne plus avoir de solutions temporaires, ou transitoires".

3 min

Les autres titres de l'actualité 

Olivier Véran, chargé du volet  "validation des orientations du gouvernement en matière de lutte contre le coronavirus". Les grandes lignes de l'intervention du ministre de la Santé avec Bénédicte Robin.

Epris de l'histoire de son art, la passion selon Bertrand Tavernier. Maxime Tellier nous dresse le portrait du cinéaste-cinéphile mort à l'âge de 79 ans. Invité de ce journal : Thierry Jousse, critique de cinéma et producteur sur France Musique de "Ciné tempo" .

Publicité

Thierry Jousse : "La musique comptait énormément pour Bertrand Tavernier dans sa vie, comme dans ses films."

5 min

À lire aussi : Mort du réalisateur Bertrand Tavernier, cinéaste cinéphile

À lire aussi : "Il avait cette curiosité en lui" : l'hommage de Michel Ciment à son ami Bertrand Tavernier