Le ministre de la cohésion des territoires Richard Ferrand lors d'une visite à Deauville lundi 29 mai
Le ministre de la cohésion des territoires Richard Ferrand lors d'une visite à Deauville lundi 29 mai
Le ministre de la cohésion des territoires Richard Ferrand lors d'une visite à Deauville lundi 29 mai ©AFP - CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Le ministre de la cohésion des territoires Richard Ferrand lors d'une visite à Deauville lundi 29 mai ©AFP - CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Le ministre de la cohésion des territoires Richard Ferrand lors d'une visite à Deauville lundi 29 mai ©AFP - CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Publicité
Résumé

Richard Ferrand garde la confiance d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe. Le premier ministre a rappelé ce soir que son ministre de la cohésion des territoires ne faisait l'objet d'aucune enquête judiciaire, même s'il est mis en cause dans une transaction immobilière au bénéfice de sa compagne.

avec :

Jean Garrigues (historien, président du comité d'histoire parlementaire, membre de la commission "Les lumières à l'ère numérique").

En savoir plus

Le journal Le Monde affirme pourtant que Richard Ferrand pratique depuis 20 ans le mélange des genres entre les sphères publiques et privées. Dans cette édition, les explications de Stéphane Robert, et le commentaire de notre invité, l'historien Jean Garrigues, spécialiste de la vie politique française.

Pour Jean Garrigues, il vaudrait mieux que Richard Ferrand démissionne

4 min

Autre affaire embarrassante pour le premier gouvernement Macron, l'enquête judiciaire qui vise 19 eurodéputés français dont la ministre des affaires européennes Marielle de Sarnez. L'enquête préliminaire porte sur des soupçons d'emplois fictifs d'assistants au Parlement européen. Le point sur ce dossier avec Elodie Forêt.

Publicité

Dans ce journal également, la tension qui monte entre Donald Trump et Angela Merkel. Le président américain accuse l'Allemagne de nuire aux intérêts commerciaux et militaires des Etats-Unis. Nous verrons cela avec Cyril Sauvageot, notre correspondant à Berlin.

Références

L'équipe

Stanislas Vasak
Journaliste