Des enfants victimes de l'attaque chimique de Khan Cheikhoun attendent d'être soignés dans un hôpital de fortune.
Des enfants victimes de l'attaque chimique de Khan Cheikhoun attendent d'être soignés dans un hôpital de fortune.
Des enfants victimes de l'attaque chimique de Khan Cheikhoun attendent d'être soignés dans un hôpital de fortune. ©AFP - ABD DOUMANY / AFP
Des enfants victimes de l'attaque chimique de Khan Cheikhoun attendent d'être soignés dans un hôpital de fortune. ©AFP - ABD DOUMANY / AFP
Des enfants victimes de l'attaque chimique de Khan Cheikhoun attendent d'être soignés dans un hôpital de fortune. ©AFP - ABD DOUMANY / AFP
Publicité
Résumé

La Russie s'apprête à bloquer une résolution de l'ONU sur le massacre à l'arme chimique commis hier en Syrie. Les Américains mettent en cause le régime Assad, que Moscou continue à défendre. Donald Trump affirme avoir changé d'attitude vis-à-vis du président syrien et menace d'agir unilatéralement.

avec :

Frédéric Pichon (Chercheur associé en géopolitique à l'Université de Tours).

En savoir plus

Dans ce journal, les explications de Marion Carrot à Washington et le commentaire de notre invité, le chercheur Frédéric Pichon. Frédéric Pichon vient de publier un ouvrage sur le conflit syrien, "Syrie, une guerre pour rien", aux éditions du Cerf.

Pour Frédéric Pichon, l'attaque chimique en Syrie accentue les divisions entre Russes et Occidentaux

4 min

Le Parlement européen trace des lignes rouges dans la négociaton sur le Brexit. Les eurodéputés réclament à Londres de l'argent et un certain nombre de garanties. Nous verrons cela avec Quentin Dickinson.

Publicité

La campagne présidentielle, France 2 n'organisera pas le deuxième débat télévisé des 11 candidats. A la place, la chaîne leur propose une formule de grand oral pour chacun. Les précisions d'Alexandra Ackoun.

Références

L'équipe

Stanislas Vasak
Journaliste