Vladimir Poutine, le président russe. ©AFP - Odd ANDERSEN
Vladimir Poutine, le président russe. ©AFP - Odd ANDERSEN
Vladimir Poutine, le président russe. ©AFP - Odd ANDERSEN
Publicité
Résumé

Le président russe joue l'apaisement face à la Maison Blanche. Vladimir Poutine ne va pas renvoyer des diplomates américains de son territoire, comme certains l'avaient prédit.

avec :

Thierry Berthier (Maître de conférences en mathématiques à l’Université de Limoges et chercheur en cyberdéfense et cybersécurité).

En savoir plus

C'est pourtant ce qu'a fait la veille, son homologue américain. Barack Obama a décidé d'expulser trente-cinq fonctionnaires russes des Etats-Unis pour dénoncer l'ingérence de Moscou dans la campagne présidentielle américaine. Des cyberattaques qui auraient été orchestrées par le Kremlin et qui auraient pesé dans la victoire de Donald Trump face à Hillary Clinton. Les précisions à Moscou de Caroline Larson.

Les cyberattaques, nouvelles armes pour les États ? Nous poserons la question à notre invité, Thierry Berthier, chercheur à la chaire de cyberdéfense et cybersécurité de l'école de Saint-Cyr.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

A lire : Comment la guerre numérique change l'armée française

Objets connectés : attention, dangers

A écouter : Faut-il craindre les hackers russes ?

La Russie demande au Conseil de sécurité de l'ONU de soutenir le plan russo-turc sur le cessez-le-feu et sur des négociations de paix pour la Syrie. La trêve est entrée en vigueur dans le pays, depuis la nuit dernière. Mais elle ne semble pas totalement respectée. De nouveaux raids ont été signalés ainsi que des combats, près de Damas, nous dira Laure Stephan à Beyrouth.

Le réveillon du Nouvel an est placé sous très haute surveillance en France, menace terroriste oblige. Près de 100.000 policiers, gendarmes et militaires sont mobilisés pour la nuit du 31 décembre. Une partie des Champs-Élysées sera bloquée. Le détail des mesures de sécurité, avec Delphine Gotchaux.

La fin de l'année, c'est aussi l'occasion de faire des bilans. Et celui de la fréquentation des salles de cinéma françaises est excellent. Avec 213 millions de places vendues, elle atteint même son deuxième meilleur niveau depuis cinquante ans. Fabrice Leclerc, consultant cinéma, nous explique les raisons de ce succès.

Journal présenté par Hajera Mohammad