image d'illustration   /MAXPPP
image d'illustration   /MAXPPP ©Maxppp - Sebastien JARRY
image d'illustration /MAXPPP ©Maxppp - Sebastien JARRY
image d'illustration /MAXPPP ©Maxppp - Sebastien JARRY
Publicité

La fille du propriétaire de la voiture, radicalisée et activement recherchée depuis dimanche, a été bléssée lors de son interpellation. Une de ses complices a agréssé au couteau un policier. Les trois femmes "préparaient vraisemblablement de nouvelles actions violentes" selon Bernard Cazeneuve.

Le journal de 22 heures présenté par Thomas Pontillon

Un discours à mi-chemin entre le président et le candidat. Francois Hollande s'est exprimé aujourd'hui sur la démocratie et le terrorisme. L''occasion d'esquisser le début d'une campagne avec plusieurs piques envoyées à la droite et l'extrême droite.  Il a voulu se poser en défenseur de l'Etat de droit,  "le seul qui vaille plutôt que les surenchères pour mieux se distinguer dans son camp".

Publicité

Un septième candidat à la primaire de la droite et du centre, ou plutôt une candidate, la seule d'ailleurs. Nathalie Kosciusko-Morizet annonce avoir réuni suffisamment de parrainage pour se présenter. Elle avait lancé un appel ces derniers jours.  NKM rejoint donc Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, Bruno Lemaire, Francois Fillon, Jean Francois Copé et Jean Frédéric Poisson dans la course à la primaire.

Troisième journée d'audience pour Jérôme Cahuzac dans son procès pour fraude fiscale et blanchiment. Le tribunal correctionnel de Paris cherche à savoir qui de l'ex-ministre du budget ou son banquier suisse a décidé de dissimuler encore un peu plus son compte caché en l'envoyant de la Suisse vers Singapour. L'un et l'autre se renvoient la responsabilité.

Il avait jusqu'à ce soir pour saisir la cour constitutionnelle. C'est désormais chose faite.  Jean Ping a déposé  un recours pour contester les résultats de l’élection présidentielle au Gabon. Le candidat malheureux vise notamment le fief de la famille Bongo, ou les résultats sont particulièrement favorable au président réélu. Jean Ping a hésité longtemps avant de déposer ce recours car les opposants au pouvoir estime que la cour constitutionnelle n'est pas indépendante.