Un paillasson géant affiché la Fondation Abbe Pierre devant le Ministère de la Cohésion des Territoires pour protester contre l'expulsion le 31 mars 2019
Un paillasson géant affiché la Fondation Abbe Pierre devant le Ministère de la Cohésion des Territoires pour protester contre l'expulsion le 31 mars 2019 ©AFP - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Un paillasson géant affiché la Fondation Abbe Pierre devant le Ministère de la Cohésion des Territoires pour protester contre l'expulsion le 31 mars 2019 ©AFP - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Un paillasson géant affiché la Fondation Abbe Pierre devant le Ministère de la Cohésion des Territoires pour protester contre l'expulsion le 31 mars 2019 ©AFP - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Publicité

Ce constat est posé ce mercredi matin par la Fondation Abbé Pierre qui présente son rapport sur le mal logement. Malgré les efforts du gouvernement, il y a encore trop de personnes mal logées ou sans possibilité de trouver un logement social.

C'est le 27ème rapport annuel sur le sujet et le constat est une nouvelle fois sévère. La fondation Abbé Pierre présente ce mercredi matin son état des lieux du mal logement en France. A 67 jours de la présidentielle, l'association compte bien en profiter cette année pour pousser un certain nombre de ses propositions en faveur d'une véritable politique du logement.

Les précisions d'Anne-Laure Chouin

2 min

Les chiffres du mal-logement aujourd'hui selon la Fondation Abbé Pierre
Les chiffres du mal-logement aujourd'hui selon la Fondation Abbé Pierre
- .

Les autres titres du journal

Avec la levée partielle des restrictions sanitaires ce mercredi, c'est la fin du masque obligatoire en extérieur, de l'obligation de télétravail dans les entreprises et la fin des jauges dans les salles de spectacles. Le monde de la culture entrevoit à nouveau un avenir. Illustration, dans ce journal, à Marseille.

Publicité

Le consensus au Parlement autour d'une proposition de loi qui va enfin mieux définir le statut de lanceur d'alerte.

L'avenir de la présence militaire française en question sur le continent africain, puisque le torchon brûle avec le Mali, il faut trouver une solution de repli pour les forces française et européenne qui luttent contre le djihadisme.

L'équipe