Nombre de sièges à l'Assemblée nationale par parti ou alliance ©AFP - VALENTIN RAKOVSKY / AFP
Nombre de sièges à l'Assemblée nationale par parti ou alliance ©AFP - VALENTIN RAKOVSKY / AFP
Nombre de sièges à l'Assemblée nationale par parti ou alliance ©AFP - VALENTIN RAKOVSKY / AFP
Publicité
Résumé

Ce second tour des législatives marque la perte de la majorité absolue pour le camp présidentiel, la très forte poussée de l'alliance de gauche qui devient la première force d'opposition et la percée historique de l'extrême droite avec 89 sièges, un score inédit.

En savoir plus

C'est une configuration inédite, du moins sous la Ve République que proposera la nouvelle assemblée à l'issue du deuxième tour des législatives, avec comme principaux enseignements pour l'heure, un échec pour le rassemblement présidentiel, qui malgré la réélection d'Emmanuel Macron perd sa majorité absolue, 245 sièges pour LREM et ses alliés, et la défaite de trois ministres du gouvernement, dont Amélie de Montchalin. Un plutôt bon score pour la Nupes, qui obtient 137 députés selon l'AFP, sans compter une quinzaine de sièges étiquetés divers gauche. Et enfin la percée historique du Rassemblement national, qui gagne 89 sièges.

Les précisions de Stéphane Robert

2 min

Un échec moins retentissant que prévu du parti Les Républicains. Reportage dans cette édition à Cahors au QG d'Aurélien Pradié, nettement réélu dans la 1ère circonscription du Lot.

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.