Des élèves de l'école élémentaire de LIgné (Loire-Atlantique), le 2 septembre 2021
Des élèves de l'école élémentaire de LIgné (Loire-Atlantique), le 2 septembre 2021
Des élèves de l'école élémentaire de LIgné (Loire-Atlantique), le 2 septembre 2021 ©AFP - Estelle Ruiz / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Des élèves de l'école élémentaire de LIgné (Loire-Atlantique), le 2 septembre 2021 ©AFP - Estelle Ruiz / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Des élèves de l'école élémentaire de LIgné (Loire-Atlantique), le 2 septembre 2021 ©AFP - Estelle Ruiz / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Publicité
Résumé

Trois simples autotests pour les cas contact à l'école, sans obligation de test antigénique ou PCR : Jean Castex, a annoncé, au 20h de France 2, un assouplissement du protocole sanitaire face à l'épidémie de Covid-19 dans les établissements scolaires et le risque de pagaille.

En savoir plus

"On s'adapte" : C'est en jouant la carte du pragmatisme et de la souplesse que Jean Castex a présenté, lundi soir sur France 2, une "simplification" du protocole sanitaire à l'école. A deux jours d'une grève qui s'annonce massive, de la maternelle au lycée, contre les conditions sanitaires actuelles, le Premier ministre a tenté de répondre aux difficultés des parents à faire tester leurs enfants.

Jean Castex n'a pas convaincu les partenaires sociaux, le reportage d'Hakim Kasmi

1 min

Alors que plus de 10 000 classes sont fermées, soit 2% du total, le nouvel assouplissement du protocole sanitaire, annoncé par Jean Castex pour aider les familles, ne rassure pas la FCPE. La première fédération des parents d'élèves demande au gouvernement de sécuriser l'école.

Publicité

Le nouveau protocole sanitaire annoncé par Jean Castex pour aider les familles ne rassure pas du tout, d'après Carla Dugault, la co-présidente de la FCPE

50 sec

Le projet de loi qui transforme le pass sanitaire en pass vaccinal sera, dès ce mardi après-midi, entre les mains des sénateurs, dominés par la droite. "Nous voterons très majoritairement le pass vaccinal", a promis le président du groupe LR Bruno Retailleau, dans un entretien aux Echos. Le texte a déjà passé le cap de l'Assemblée, après des débats houleux dans l'hémicycle et des violences à l'extérieur. Dimanche, le député LREM de Saint-Pierre-et-Miquelon, Stéphane Claireaux était visé par des projectiles devant son domicile, lancés par des manifestants hostiles au pass sanitaire. Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand réunit, ce mardi soir, les ministres de l'Intérieur et de la Justice, Gérald Darmanin et Eric Dupond-Moretti, pour réfléchir à la réponse judiciaire à apporter contre ces violences. 1 186 élus ont été victimes d'agressions physiques jusqu'en novembre 2021, selon les derniers chiffres donnés Place Beauvau, soit 47% de plus qu'en 2020.

L'Allemagne prend du retard sur son calendrier pour la vaccination obligatoire : Bataille au sein de la nouvelle coalition au pouvoir.

Les autres titres du journal

Nouvelle journée de grève et de manifestation pour les travailleurs sociaux : comme le mois dernier, ils demandent de meilleurs salaires et conditions de travail, notamment les salariés de la PJJ, la protection judiciaire de la jeunesse. Précisions de Ouafia Kheniche.

Reportage en Inde, pays secoué depuis une semaine par une campagne contre des femmes musulmanes célèbres : Camille Magnard en parlait, mardi dernier, dans sa revue de presse internationale.  Des photos de femmes musulmanes célèbres ont été associées à une prétendue vente aux enchères.  La police a arrêté les premiers suspects. Correspondance de Sébastien Farcis à New Delhi.