Ali Khamenei à côté d'un portrait du général Soleimani, lors d'une visite aux proches du général le 3 janvier 2020 à Téhéran
Ali Khamenei à côté d'un portrait du général Soleimani, lors d'une visite aux proches du général le 3 janvier 2020 à Téhéran
Ali Khamenei à côté d'un portrait du général Soleimani, lors d'une visite aux proches du général le 3 janvier 2020 à Téhéran ©AFP - AFP PHOTO / HO / KHAMENEI.IR
Ali Khamenei à côté d'un portrait du général Soleimani, lors d'une visite aux proches du général le 3 janvier 2020 à Téhéran ©AFP - AFP PHOTO / HO / KHAMENEI.IR
Ali Khamenei à côté d'un portrait du général Soleimani, lors d'une visite aux proches du général le 3 janvier 2020 à Téhéran ©AFP - AFP PHOTO / HO / KHAMENEI.IR
Publicité
Résumé

Après la mort du général iranien Qassem Soleimani, tué lors d'un raid américain la semaine dernière, l'Iran a riposté dans la nuit de mardi à mercredi en tirant des missiles sur des bases américaines en Irak.

En savoir plus

L'Iran a riposté dans la nuit de mercredi à jeudi. Des missiles ont été lancés contre des bases abritant des soldats américains en Irak. Des représailles engagées cinq jours après l'élimination du général iranien Qassem Soleimani par les États-Unis. Depuis, les relations entre les deux pays sont particulièrement tendues.  L'heure de la riposte n'était pas un hasard, comme l'explique notre envoyé spécial en Irak, Omar Ouahmane.L'Iran riposte en frappant des bases américaines en Irak

L'Irak riposte en frappant des bases américaines en Irak

1 min

En savoir plus : Iran : qui était Qassem Soleimani, figure du régime tuée par les Etats-Unis ?

Les autres titres du journal 

Carlos Ghosn apparaîtra en public mercredi pour la première fois depuis sa fuite du Japon. L'ancien PDG de Renault-Nissan donnera une conférence de presse à Beyrouth. Accusé de malversation financières, il s'est installé au Liban.

Publicité

En savoir plus : La grande évasion de Carlos Ghosn

L'unité sur la réforme des retraites commence-t-elle à se fissurer au sein de la République en marche ? Des députés LREM de l'aile gauche ne semblent pas partager la vision de l'exécutif sur l'âge pivot. Les langues se délient chez les macronistes. Le reportage de Rosalie Lafarge.

Selon une enquête, dont les résultats ont été publiés mardi par le ministère de l'Éducation nationale, 35% des directeurs d'écoles interrogés veulent de l'aide pour les tâches administratives. La consultation a été lancée après le suicide de Christine Renon dans son école de Pantin (Seine-Saint-Denis). Le SNUipp-FSU réclame des solutions concrètes.