La GPA est rejetée par l'opposition de droite, tout comme par la Manif pour tous (ici en juin 2015)
La GPA est rejetée par l'opposition de droite, tout comme par la Manif pour tous (ici en juin 2015)
La GPA est rejetée par l'opposition de droite, tout comme par la Manif pour tous (ici en juin 2015) ©Maxppp - Christophe Petit Tesson
La GPA est rejetée par l'opposition de droite, tout comme par la Manif pour tous (ici en juin 2015) ©Maxppp - Christophe Petit Tesson
La GPA est rejetée par l'opposition de droite, tout comme par la Manif pour tous (ici en juin 2015) ©Maxppp - Christophe Petit Tesson
Publicité
Résumé

Alors que le gouvernement envisage de reconnaître les enfants nés d'une gestation pour autrui (GPA) à l'étranger, l'opposition de droite a rappelé son opposition à une légalisation de la pratique hier à l'Assemblée nationale.

En savoir plus

C'est un dossier qui divise profondément au sein des députés : la gestation pour autrui (GPA) a fait son apparition dans les discussions hier à l'Assemblée nationale. Le gouvernement envisage la reconnaissance juridique des enfants nés d'une GPA à l'étranger. De quoi enflammer les bancs de l'hémicycle alors que l'examen de la loi bioéthique est en cours en commission spéciale. Récit de Stéphane Robert

L'opposition rejette l'idée de la gestation pour autrui

1 min

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Le projet de loi bioéthique en discussion en commission spéciale
Le projet de loi bioéthique en discussion en commission spéciale
© Visactu -

Dans les autres titres du journal

Une manifestation à Paris aujourd'hui pour les personnels de la santé. Hier, le collectif inter-urgences a reconduit la grève qui dure depuis six mois. Les propositions de la ministre Agnès Buzyn n'ont pas convaincu. Une crise dans les urgences qui est due à l'hyperspécialisation de la médecine selon le sociologue de la santé, François Danet.

Publicité

À lire : L'histoire des urgences pour en comprendre la crise

Un nouveau départ de poids dans le gouvernement Trump. Le conseiller à la sécurité, John Bolton, a été limogé hier. Les désaccords étaient nombreux, notamment avec le président américain, principalement sur la place des Etats Unis dans le monde.

Pour la première fois, le Pape François évoque un "schisme" dans l'Eglise en évoquant les catholiques américains. Des propos tenus dans l'avion papal au retour de son voyage en Afrique. C'est une mise en garde aux critiques qui se multiplient contre lui. Explications de Bruce de Galzain.

Le Pape évoque un "schisme" dans l'Eglise

1 min