Manifestation du mouvement "Black lives matter" lors de l'ouverture du procès de Derek Chauvin ©AFP - CHRISTOPHER MARK JUHN / ANADOLU AGENCY / ANADOLU AGENCY
Manifestation du mouvement "Black lives matter" lors de l'ouverture du procès de Derek Chauvin ©AFP - CHRISTOPHER MARK JUHN / ANADOLU AGENCY / ANADOLU AGENCY
Manifestation du mouvement "Black lives matter" lors de l'ouverture du procès de Derek Chauvin ©AFP - CHRISTOPHER MARK JUHN / ANADOLU AGENCY / ANADOLU AGENCY
Publicité
Résumé

A Minneapolis, s'ouvre aujourd'hui le procès de Derek Chauvin, le policier blanc accusé d'avoir tué Georges Floyd en mai dernier. La vidéo de cette interpellation meurtrière avait fait descendre des millions d'Afro-américains dans la rue.

En savoir plus

C'est le procès de la violence policière, du racisme et des inégalités, un procès lourd de toutes les tensions qui agitent la société américaine. Le tribunal de Minneapolis s’apprête à juger Derek Chauvin, le policier qui a tué Georges Floyd le 25 mai 2020 dans la même ville. L'homme de 44 ans est inculpé d'homicide involontaire. Avec trois collègues, il avait interpellé George Floyd en pleine rue et était resté de longues minutes agenouillé sur son cou. George Floyd qui tentait de faire entendre qu'il ne pouvait plus respirer. Ce cri : "I can't breathe" avait été repris ensuite par des millions de manifestants descendus dans les rues du pays après avoir vu la vidéo du drame. A Minneapolis ces rassemblements ont repris ce week-end et la ville a mobilisé des milliers de policiers et de soldats, avant l'ouverture du procès.

Reportage sur place de notre envoyée spéciale, Claude Guibal

1 min

4 min

Les autres titres du journal

Le mystère reste entier autour de la disparition du vol MH370 entre Pékin et Kuala Lumpur. C'était il y a sept ans, mais les familles des disparus tentent toujours de savoir ce qui s'est passé.

Publicité

En France, ce fut un week-end de vaccinations accélérées. Reportage dans un centre de vaccination de Drancy.

Aujourd'hui, c'est la journée internationale des droits des femmes. Il y a encore loin du discours aux actes, notamment dans les entreprises. Reportage sur le "féminisme washing" à l'oeuvre dans certaines d'entre elles.

Enfin, en Bolivie, malgré des textes de loi très complets, les violences faites aux femmes continuent de sévir.