France Culture
France Culture
Publicité

3 opposants font leur entrée dans le gouvernement tunisien. Mais des fidèles de Ben Ali restent au pouvoir. Le parti communiste tunisien dénonce des "réformettes". Le président libanais reporte les consultations avec les députés en vue de nommer un nouveau premier ministre . La situation est très tendue depuis la démission des ministres du Hezbollah.La réforme de la garde à vue devant l'Assemblée . Les débats risquent d'être houleux... Il s'agit de trouver le juste équilibre entre les Droits de la défense, et les besoins de l'enquête...La mort de l'écrivain Jean Dutourd . L'Académicien était un fervent défenseur de la langue française.

(journal présenté par Aurélie Kieffer)

Publicité