Steve Bannon et Marine Le Pen, lors du congrès du Front national à Lille, le samedi 10 mars. ©Maxppp - THIBAULT VANDERMERSCH
Steve Bannon et Marine Le Pen, lors du congrès du Front national à Lille, le samedi 10 mars. ©Maxppp - THIBAULT VANDERMERSCH
Steve Bannon et Marine Le Pen, lors du congrès du Front national à Lille, le samedi 10 mars. ©Maxppp - THIBAULT VANDERMERSCH
Publicité
Résumé

L'ancien conseiller de Donald Trump était l'invité d'honneur, hier, du "congrès de la refondation" du Front national à Lille. Figure de l'ultra droite américaine, il appelle à une union des extrêmes droites européennes.

En savoir plus

Quel nouveau nom faut-il donner au Front national pour lui donner un nouveau souffle?  Marine Le Pen doit dévoiler cet après-midi, à Lille, sa ou ses propositions pour rebaptiser le FN.  Le Parti tient ce week-end son congrès national "de la refondation".  La première journée a été marquée par l'intervention de Steve Bannon, l'ancien conseiller de Donald Trump et représentant de l'ultra droite américaine. Un invité dont le discours semble en contradiction avec la démarche de dédiabolisation voulue par Marine Le Pen. Reportage à Lille d'Anne Fauquenbergue.

3000 tunisiennes ont défilé hier à Tunis pour réclamer l’égalité totale en matière d’héritage.  Aujourd’hui en Tunisie, le frère hérite, dans la plupart des cas, de deux fois plus que sa sœur. Une règle ancestrale qui se base sur une lecture littérale du Coran mais qui est devenue incompatible avec la nouvelle constitution estiment les manifestantes. Maurine Mercier à Tunis.

Publicité
Références

L'équipe

Catherine Duthu
Journaliste
Yassine Bouzar
Réalisation