Des manifestants à New York contre la politique migratoire de Donald Trump, le 19 juin
Des manifestants à New York contre la politique migratoire de Donald Trump, le 19 juin ©AFP - Shay Horse / NurPhoto
Des manifestants à New York contre la politique migratoire de Donald Trump, le 19 juin ©AFP - Shay Horse / NurPhoto
Des manifestants à New York contre la politique migratoire de Donald Trump, le 19 juin ©AFP - Shay Horse / NurPhoto
Publicité

L'administration Trump fait fi des critiques contre sa politique migratoire.Donald Trump a défendu, une fois de plus hier, sa politique de "tolérance zéro" aux frontières. Plus de 2 300 enfants ont été séparés de leurs familles entrées illégalement aux Etats-Unis, depuis début mai.

Le Mexique incite les élus républicains à prendre leurs distances pour sauver leur siège aux élections parlementaires de mi-mandat. Les Nations unies dénoncent des violations des droits de l'enfant. Et les Etats-Unis sortent du conseil des droits de l’Homme de l'ONU, rien à voir, dit Washington, qui dit l’institution hostile à Israël.  

Les autres titres du journal

L'unité syndicale vole en éclats à la SNCF. L'Unsa a décidé, hier, de sortir du mouvement après le 28 juin, refusant de poursuivre en juillet la contestation de la réforme ferroviaire. Contrairement à la CGT et à SUD, qui s'acheminent vers une grève les 6 et 7 juillet.    

Publicité

Bonne nouvelle pour les jeunes diplômés des grandes écoles !  Leur taux d'emploi est en forte hausse, à son plus haut niveau depuis 2010. Emploi quasi-garanti, enfin surtout pour les hommes, vous l'entendrez.

Faut-il craindre les conséquences d'un ralentissement de la croissance ? Ce sera l'objet du billet économique de Jean-Marc Chardon, à la fin de ce journal.

L'équipe

Catherine Duthu
Catherine Duthu
Catherine Duthu
Journaliste
Yassine Bouzar
Réalisation