Le gouvernement explicite la hausse de 100 euros pour les salariés les plus modestes ©Maxppp - Julio PELAEZ
Le gouvernement explicite la hausse de 100 euros pour les salariés les plus modestes ©Maxppp - Julio PELAEZ
Le gouvernement explicite la hausse de 100 euros pour les salariés les plus modestes ©Maxppp - Julio PELAEZ
Publicité
Résumé

L’exécutif espère bien que le gros de la crise des gilets jaunes est passé. Ce matin dans une interview donnée aux Echos, le premier ministre explicite les mesures prises pour tenter de calmer la colère, et notamment le mécanisme de la hausse de 100 euros nets pour certains salariés au SMIC.

En savoir plus

Une mobilisation en berne, que l’exécutif veut voir comme un recul de la crise. Samedi à Paris et dans d'autres villes de France, les manifestations de gilets jaunes ont semble t-il marqué le pas. Ils n’étaient plus que 66 000 à manifester,  soit deux fois moins que le weekend précédent. Les plus déterminés ne s'estiment pas satisfaits par les mesures que le gouvernement s’apprête à détailler cette semaine. 

Autre revendication des gilets jaunes sur lequel le gouvernement accepte de se pencher, le Référendum d'Initiative Citoyenne, "mais pas sur n'importe quel sujet" précise le premier ministre dans un entretien publié ce matin dans le journal  Les Echos. Bonjour Catherine Pétillon. Dans cet entretien Edouard Philippe précise les modalités des mesures annoncées lundi dernier. Il évoque aussi un effort supplémentaire demandé aux entreprises et le creusement  nécessaire du déficit de la France.

Publicité

Une nouvelle mise en examen pour Alexandre Benalla. L'ancien "monsieur sécurité" de l'Elysée aurait abusivement interpellé une autre personne le premier mai dernier, quelques heures avant la Contrescarpe.

Au Venezuela, c'est une véritable saignée de population qui a lieu depuis plusieurs mois. Le pays pourrait perdre jusqu’à 42% de sa population âgée de 15 à 29 ans, c’est ce que révèle une enquête. Le pays est minée par l’hyperinflation, qui pourrait être de 1 million % l'année prochaine croit savoir le FMI. Deux millions trois cent mille Vénézuéliens ont quitté le pays depuis 2015, et la crise migratoire continue.

Références

L'équipe

Sophie Delpont
Sophie Delpont
Sophie Delpont
Journaliste
Catherine Duthu
Catherine Duthu
Catherine Duthu
Journaliste