Publicité
En savoir plus

La récidive, une nouvelle fois au coeur des préoccupation du gouvernement en matière de justice. Le texte qui sera examiné en procédure accélérée aujourd'hui à l'Assemblée, constituera la cinquième loi de lutte contre la récidive depuis 2005. Cette lois avait été présentée en conseil des ministres une semaine après le meurtre de la jeune Agnès au Chambon sur lignon, en Haute Loire en novembre dernier. Le texte s'intitule Loi de programmation sur l'exécution des peines et comprend également... la création de milliers de places de prison dans les années à venir et de nouvelles mesures visant les mineurs.

Le groupe dit "de Tarnac" aurait fait l'objet d'écoutes téléphoniques illégales plus de 7 mois avant l'ouverture d'une enquête sur le sabotage d'une ligne TGV. Le parquet de Brive la Gaillarde a ouvert une information judiciaire pour atteinte au secret des correspondances par personnes dépositaire de l'autorité publique. Cette révélation vient s'ajouter aux multiples doutes mis en avant par les avocats des 10 personnes mises en examen.

Publicité

Seafrance n'est plus mais tout n'est pas perdu laisse entendre le gouvernement. Le tribunal de commerce de Paris a prononcé hier la liquidation totale et la cessation d'activité. Même la proposition d'Eurotunnel de racheter des navires n'aura pas suffi à obtenir un report de l'audience. En revanche, la ministre de l'Ecologie et des Transports s'est faite porte-parole de l'armateur Louis Dreyfus qui propose lui aussi de racheter les navires mais aussi de réembaucher des salariés.

L'emploi et la croissance pour Nicolas Sarkozy. La discipline budgétaire pour Angela Merkel. Manifestement d'accord sur les sujets majeurs pour l'Europe... les deux dirigeants ne l'étaient pas sur les priorités... qui ont pour chacun, on le comprend bien... une résonnance différente au niveau national. En fait, rien de nouveau n'est sorti du déjeuner qui se déroulait hier à berlin... Nicolas Sarkozy semble vouloir faire adopter par la France une taxe sur les transactions financières coute que coute. Mais beaucoup doutent que ce soit possible, le président de l'autorité des marchés financiers Jean-Pierre Jouyet a déclaré hier que "le projet de taxe défendu par M. Sarkozy est lancé à des fins électorales" et "n'a de sens que dans un cadre européen."

La grève générale illimitée lancée hier au Nigeria va se poursuivre aujourd'hui. Au moins cinq manifestants ont été tués par balle lors d'affrontements avec la police. Les syndicats exigent que le gouvernement rétablisse les subventions sur l'essence. Une colère sociale qui s'ajoute, pour le pouvoir, à la politique de terreur menée par la secte islamiste Boko Haram contre les chrétiens du nord du pays. Le nord qui conteste la légitmité du président Goodluck Jonathan.

Références

L'équipe

Renaud Candelier
Collaboration
Véronique Pellerin
Collaboration