Les basketteurs des Milwaukee Bucks ont boycotté leur match de play-offs NBA contre le Magic d'Orlando, ce mercredi
Les basketteurs des Milwaukee Bucks ont boycotté leur match de play-offs NBA contre le Magic d'Orlando, ce mercredi ©AFP - Kevin C. Cox / GETTY IMAGES NORTH AMERICA
Les basketteurs des Milwaukee Bucks ont boycotté leur match de play-offs NBA contre le Magic d'Orlando, ce mercredi ©AFP - Kevin C. Cox / GETTY IMAGES NORTH AMERICA
Les basketteurs des Milwaukee Bucks ont boycotté leur match de play-offs NBA contre le Magic d'Orlando, ce mercredi ©AFP - Kevin C. Cox / GETTY IMAGES NORTH AMERICA
Publicité

Des milices armées face à des manifestants antiracisme : images saisissantes, ces derniers jours aux Etats-Unis. Cette nuit encore, un rassemblement a eu lieu dans le Wisconsin, à Kenosha. Parallèlement, le monde du sport se met à l’arrêt, en soutien aux manifestants.

Jacob Blake - blessé par balle par un policier, dimanche à Kenosha, dans le Wisconsin - disposait d’un couteau dans sa voiture, affirment les autorités de l’Etat. Cet homme de 29 ans a été visé dans le dos à de multiples reprises, relançant en partie le mouvement né de la mort de George Floyd. 

A Kenosha, plusieurs nuits de manifestations et d’émeutes se sont succédées, jusqu’à des heurts impliquant des miliciens armés. Cela a entraîné la mort de deux personnes.

Publicité

Reportage de Loïg Loury, à Kenosha (Wisconsin)

1 min

Le monde sportif américain, basketteurs de la NBA en tête, a démarré mercredi un mouvement de boycott des compétitions sans précédent en réaction à l'affaire Jacob Blake, du nom du jeune Afro-Américain grièvement blessé par un policier, qui relance le mouvement antiraciste aux Etats-Unis. Enclenché par l'équipe de basket-ball des Milwaukee Bucks, qui a boycotté un match et contraint la NBA à reporter plusieurs autres rencontres mercredi, le mouvement s'est propagé à grande vitesse.

Sterling Brown, un joueur des Bucks de Milwaukee en NBA

30 sec

Les autres titres du journal

Le Commissaire européen au commerce démissionne en pleines tensions commerciales entre l'Union européenne et les Etats-Unis. Phil Hogan a participé à un dîner de gala en Irlande, la semaine dernière, avec 80 personnes, en dépit des restrictions sanitaires anti-coronavirus.

A l'heure des premiers bilans de la crise sanitaire et économique, nous apprenons que les cyber-attaques se sont multipliées pendant le confinement. La faute, nous dit un professionnel, au télé-travail : les ordinateurs portables ne sont souvent pas assez protégés.

Les programmes scolaires ne vont pas s'adapter à l'éventuel retard des élèves pris pendant le confinement, affirme le ministre de l'Education nationale. Nous avons demandé aux syndicats ce qu'ils en pensaient.

Où se terrent les migrants qui ne sont plus les bienvenus en centre-ville ? Reportage à Grande-Synthe, où il y aurait près de 400 personnes dans le bois du Puythouck. Tara Schlegel a suivi un bénévole de l'association Utopia 56 lors de sa maraude :

Migrants dans la Manche : vivre dans la "jungle"

2 min

L'équipe