Dès lundi soir, des dizaines d'indépendantistes se sont rassemblés place Sant Jaume, à Barcelone, pour demander la libération des deux leaders
Dès lundi soir, des dizaines d'indépendantistes se sont rassemblés place Sant Jaume, à Barcelone, pour demander la libération des deux leaders
Dès lundi soir, des dizaines d'indépendantistes se sont rassemblés place Sant Jaume, à Barcelone, pour demander la libération des deux leaders ©AFP - MIQUEL LLOP
Dès lundi soir, des dizaines d'indépendantistes se sont rassemblés place Sant Jaume, à Barcelone, pour demander la libération des deux leaders ©AFP - MIQUEL LLOP
Dès lundi soir, des dizaines d'indépendantistes se sont rassemblés place Sant Jaume, à Barcelone, pour demander la libération des deux leaders ©AFP - MIQUEL LLOP
Publicité
Résumé

Deux figures de l'indépendantisme catalan ont dormi en prison. Placés en détention par la justice espagnole, ils sont accusés de sédition. Les séparatistes y voient une "provocation".

En savoir plus
  • Peut-être de nouvelles confrontations dans les rues, ce mardi, Espagne ? Un appel à manifester est en tous cas lancé après l'arrestation et la mise en détention de deux leaders indépendantistes, ce lundi soir. La juge espagnole leur reproche d'avoir encouragé des militants, le mois dernier, à bloquer la sortie d'un bâtiment perquisitionné. Explications, à suivre, de notre correspondant, Mathieu de Taillac.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

  • Dans ce journal également, Marie-Pierre Vérot nous rejoindra pour évoquer la reprise de Kirkouk par l'armée irakienne. Malgré l'appel au calme de Washington, les familles quittent, en masse, la ville pétrolière. Elle était occupée depuis trois ans par les Peshmergas.
  • En France, le budget 2018 est à l'épreuve du débat. Première séance, ce mardi, à l'Assemblée nationale. La réforme de l'ISF est au centre des polémiques. La majorité assume, avec des réponse travaillées sur la forme, vous l'entendrez...peut-être un peu moins sur le fond.
  • Dans contexte, le gouvernement reporte le plan de revalorisation des carrières dans la fonction publique. Les syndicats sont sortis "déçus", lundi soir, d'un rendez-vous salarial.
  • Et puis, une tempête, aux portes de l'Europe, venue de l’Atlantique. Elle s'appelle Ophelia et attise, notamment, les incendies au Portugal. Cette tempête est sans doute directement due au réchauffement climatique, nous dira un chercheur au CNRS.
Références

L'équipe

Martin Desclozeaux
Réalisation