Chronologie de la République démocratique du Congo depuis son indépendance jusqu'à l'élection de Felix Tshisekedi
Chronologie de la République démocratique du Congo depuis son indépendance jusqu'à l'élection de Felix Tshisekedi
Chronologie de la République démocratique du Congo depuis son indépendance jusqu'à l'élection de Felix Tshisekedi ©AFP - Valentina BRESCHI, Gillian HANDYSIDE
Chronologie de la République démocratique du Congo depuis son indépendance jusqu'à l'élection de Felix Tshisekedi ©AFP - Valentina BRESCHI, Gillian HANDYSIDE
Chronologie de la République démocratique du Congo depuis son indépendance jusqu'à l'élection de Felix Tshisekedi ©AFP - Valentina BRESCHI, Gillian HANDYSIDE
Publicité
Résumé

C'est un événement sans précédent en République démocratique du Congo et rarissime en Afrique centrale: un candidat de l'opposition, Félix Tshisekedi, a été proclamé mercredi vainqueur de l'élection présidentielle à un tour trois fois reportée depuis fin 2016.

En savoir plus

Félix Tshisekedi est le nouveau Président de la République Démocratique du Congo. Il a été annoncé vainqueur dans la nuit par la Commission électorale, au dépend de l'autre opposant, Martin Fayulu. Les observateurs du scrutin l'avait pourtant annoncé gagnant auprès de plusieurs diplomates occidentaux. L'écart de voix est d'ailleurs minime. Martin Fayulu a déjà dénoncé une forfaiture qui ne reflète pas, selon lui, la vérité des urnes.
Le régime de Joseph Kabila ne pouvait pas revendiquer la victoire. Il a donc préféré négocier. D'intenses tractations ont eu lieu ces derniers jours avec Félix Tshisekedi. On ignore encore ce qui a été consenti ou promis mais une chose est sûr, si Tshisekedi incarne bien l’alternance, mais ce n’est pas la fin du clan Kabila. 

En savoir plus : Félix Tshisekedi, opposant de père en fils, remporte la présidentielle en RDC

Les autres titres du journal

Jusqu'à 3 mois de prison ferme pour des casseurs de l'Arc de Triomphe. Proches de l'ultra-droite, ils étaient jugés ce mercredi à Paris. Compte-rendu d'audience dans ce journal.

Publicité

Le vice-président de l'Association des Maires de France refuse de participer à l'organisation du débat national pour répondre aux "gilets jaunes". Le Premier ministre, Edouard Philippe, le demande pourtant. André Laignel estime lui que "l'Etat a méprisé les collectivités et qu'elles ne vont pas venir à son secours".

Medhi Nemmouche, le tueur présumé du musée juif de Bruxelles, est jugé dans la capitale belge. Il nie les faits. Quatre personnes étaient mortes lors de la fusillade, en mai 2014.

Tintin a 90 ans et aucun descendant, sur demande express de son créateur, Hergé.  Pour l'instant, cela fonctionne et cela rapporte. Les ayants droits tablent maintenant sur les films. Sans nouvel album, Tintin finira par tomber dans le domaine public, en 2053.

À lire : Tintin : du petit reporter au grand globe-trotteur