La dernière rencontre entre Giuseppe Conte, le président du Conseil italien et le président Macron remonte au 7 juin au Canada
La dernière rencontre entre Giuseppe Conte, le président du Conseil italien et le président Macron remonte au 7 juin au Canada ©AFP - IAN LANGSDON
La dernière rencontre entre Giuseppe Conte, le président du Conseil italien et le président Macron remonte au 7 juin au Canada ©AFP - IAN LANGSDON
La dernière rencontre entre Giuseppe Conte, le président du Conseil italien et le président Macron remonte au 7 juin au Canada ©AFP - IAN LANGSDON
Publicité

La crise de l'Aquarius en passe de trouver son épilogue mais le défi migratoire reste entier pour les européens. Nous irons en Espagne qui se prépare à accueillir les 629 migrants rescapés de la Méditerranée alors que le président du Conseil italien Giuseppe Conte est reçu ce midi à l'Elysée.

La crise de l'Aquarius en passe de trouver son épilogue mais le défi migratoire reste entier pour les européens.  Nous irons en Espagne qui se prépare à accueillir les 629 migrants rescapés de la Méditerranée.  Puis nous verrons quels sont les enjeux de la rencontre entre le président Macron et le Premier ministre italien ce midi à l'Elysée.  Analyse à suivre de Marie-Pierre Verot.

Pourquoi il est trop facile d’accuser l’Italie face à la crise migratoire ? C'est le thème également du billet politique de Frédéric Says à 8h15.

Publicité

Et puis les tensions diplomatiques entre la France et l'Italie ne menacent-elles pas le rapprochement du chantier naval français STX avec le groupe italien Fincantieri ? Jean-Marc Chardon sera en direct dans un instant.   

L'ONU pourrait créer une commission d'enquête internationale au Cachemire. D'importantes violations des droits de l'homme ont été commises par l'Inde et le Pakistan dans  cette région disputée. Un rapport le confirme. Compte rendu à suivre de Sébastien Farcis, le correspondant de RFI pour France Culture. 

Enfin Mike Pompeo, le chef de la diplomatie américaine en mission pour rassurer Pékin et Séoul après les annonces de Donald Trump sur la Corée du Nord. Les précisions de Dominique André à suivre. 

L'équipe