De violentes heurts ont éclaté à New Delhi entre partisans et opposants d'une loi controversée sur la citoyenneté ©AFP - Imtiyaz Khan / ANADOLU AGENCY
De violentes heurts ont éclaté à New Delhi entre partisans et opposants d'une loi controversée sur la citoyenneté ©AFP - Imtiyaz Khan / ANADOLU AGENCY
De violentes heurts ont éclaté à New Delhi entre partisans et opposants d'une loi controversée sur la citoyenneté ©AFP - Imtiyaz Khan / ANADOLU AGENCY
Publicité
Résumé

Tout un quartier de New Delhi était en feu, dans la nuit de lundi à mardi. Des violences ont éclaté entre nationalistes hindous et musulmans., alors que Donald Trump est en visite en Inde.

En savoir plus

Le président américain a été reçu ce lundi en grandes pompes dans le nord/ouest de l'Inde, devant 110 000 personnes. Pendant ce temps, toutefois, au nord de la capitale, des violences exceptionnelles ont éclaté ce lundi soir. 

Elles ont eu lieu dans un grand quartier de New Delhi qui compte une importante population musulmane. Des groupes opposés à la nouvelle loi sur la citoyenneté, principalement des musulmans, cherchaient à entamer un nouveau sit-in pour protester contre une législation qui introduit des critères religieux dans l’accès à la nationalité indienne, et en exclue les musulmans. De l’autre coté, des groupes hindous étaient encouragés par un dirigeant du parti nationaliste hindou au pouvoir, le BJP Ce qui est troublant, c’est que - selon plusieurs sources - la police semble avoir pris partie pour les assaillants hindous.

Publicité

Sébastien Farcis, correspondant de RFI à New Delhi pour France Culture

1 min

Sept personnes sont mortes, dont un policier. Des dizaines d’autres ont été blessées. Des centaines de paramilitaires ont été envoyés en renfort pour essayer de contrôler la situation.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

4 min

Les autres titres du journal

Quel est le taux de mortalité du nouveau coronavirus, le SRAS 2 ? 1%, répond un épidémiologiste, qui rappelle que le SRAS en 2002 avait une mortalité de 10%. L'épidémie touche une trentaine de pays au total et inquiète les marchés financiers.

Asia Bibi demande l'asile en France. La chrétienne pakistanaise, accusée de blasphème dans son pays, est en visite à Paris. Elle sera reçue ce vendredi par le président Emmanuel Macron.

Au Salon de l'Agriculture, Marine Le Pen est attendue, ce mardi matin. Elle veut y convaincre de potentiels électeurs pour la Présidentielle de 2022.

L'"Arche de Noé végétale", plus grosse réserve mondiale de semences située dans l'Arctique, doit accueillir ce mardi un important arrivage de semences. Elles sont entreposées pour préserver la biodiversité face aux périls, notamment climatiques.