Jean-Luc Mélenchon, le leader de La France Insoumise
Jean-Luc Mélenchon, le leader de La France Insoumise
Jean-Luc Mélenchon, le leader de La France Insoumise ©Maxppp - HEDESON ALVES
Jean-Luc Mélenchon, le leader de La France Insoumise ©Maxppp - HEDESON ALVES
Jean-Luc Mélenchon, le leader de La France Insoumise ©Maxppp - HEDESON ALVES
Publicité
Résumé

Les débats seront ils aussi animés que la perquisition au siège de la France Insoumise en octobre 2018 ? Le procès de Jean-Luc Mélenchon et cinq de ses proches s'ouvre ce jeudi matin à Bobigny pour, notamment, rébellion et provocation.

avec :

Eric Coquerel (Député France Insoumise de Seine-Saint-Denis).

En savoir plus

"La République, c'est moi", avait hurlé Jean-Luc Mélenchon à la porte du siège de La France Insoumise, alors perquisitionné. C'était en octobre dernier. Le chef de file des Insoumis et cinq de ses proches sont ce jeudi matin devant la justice à Bobigny pour répondre, notamment, de rébellion, de provocation et d'intimidation envers un magistrat. L'affaire a été dépaysée au parquet de Bobigny dans un "souci d'impartialité" selon les termes du parquet général de Paris. Le rappel des faits avec Antoine Marette. 

Les Insoumis, eux, en sont persuadés : rien ne tient dans cette affaire. Ils dénoncent un procès purement politique. Pour le député LFI de Seine-Saint-Denis Eric Coquerel, il s'agit d'une "instrumentalisation politique d'une partie de la justice". 

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

En savoir plus : Tous contre les juges ?

Un nouveau patron pour la SNCF

Il a 62 ans, presque 40 ans de carrière à la SNCF, Jean-Pierre Farandou s'apprête à en devenir le patron. Ce proche de Guillaume Pépy vient d'être choisi par Emmanuel Macron pour prendre la relève. Et avec tous les dossiers chauds sur la table, de la réforme de la SNCF à l'ouverture à la concurrence,  les syndicats l'attendent de pied ferme. Réaction du secrétaire fédéral de Sud Rail, Bruno Ponset avec Hakim Kasmi.

Les inquiétudes de Bruno Ponset de Sud Rail au micro d'Hakim Kasmi

56 sec

En savoir plus : Jusqu'où privatiser la SNCF ?

L'intersyndicale d'EDF contre Hercule

Les syndicats d'EDF appellent à la grève ce jeudi contre le plan "Hercule", du nom du projet de réorganisation de l'entreprise. Le gouvernement demande au patron, Jean-Bernard Lévy, de lui rendre sa copie d'ici la fin de l'année. Mais le plan qui se dessine ne plait pas aux représentants du personnel. Les détails avec Anabelle Grelier.

Trois anciens dirigeants de Tepco acquittés 

Huit ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima, c'est l'acquittement pour trois anciens dirigeants de Tepco, l'opérateur de la centrale.   Le verdict est tombé ce jeudi matin au tribunal de Tokyo, qui a jugé qu'ils ne pouvaient être reconnus coupables des conséquences de la catastrophe nucléaire à la suite du gigantesque tsunami de 2011.

Acquittement pour trois anciens dirigeants de Tepco - Les explications de Yann Rousseau

55 sec

En savoir plus : Archéologie d'une catastrophe : Fukushima

Benjamin Netanyahu sur le fil

Benjamin Netanyahu n'ira pas à l'assemblée générale de l'ONU. Le Premier ministre israélien annule son déplacement en raison du contexte politique. Arrivé au coude à coude avec son rival Benny Gantz aux législatives, il se retrouve dans l'incapacité de former un gouvernement. Et cela ouvre la voie à des tractations douloureuses. Analyse avec Frédéric Métézeau.