Issue du vote pour les candidats investis par les principaux partis ou alliances au 1er tour des élections législatives, selon des résultats complets ©AFP - Sophie RAMIS, Valentin RAKOVSKY
Issue du vote pour les candidats investis par les principaux partis ou alliances au 1er tour des élections législatives, selon des résultats complets ©AFP - Sophie RAMIS, Valentin RAKOVSKY
Issue du vote pour les candidats investis par les principaux partis ou alliances au 1er tour des élections législatives, selon des résultats complets ©AFP - Sophie RAMIS, Valentin RAKOVSKY
Publicité
Résumé

La Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) fait jeu égal avec la majorité sortante. Moins d'un point les sépare, soit 21 000 voix. Elle réussit son pari d'alliance mais aura du mal à briguer le poste de Premier ministre.

En savoir plus

C'est une victoire partagée qui crée des espoirs et des peurs : la gauche unie a quasiment autant de voix que la majorité présidentielle. La Nupes a toutefois fêté son bon score (25,66% des voix contre 25,75% pour Ensemble !) sans effusion de joie ce dimanche soir.

Pour la majorité sortante, quinze ministres sont engagés et certains sont en difficulté, comme Amélie de Montchalin et Clément Beaune. Le ministre sortant de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, est éliminé.

Publicité

L'heure est à la mobilisation au vu de l'abstention grandissante : plus de 52% des inscrits ne se sont pas déplacés pour le premier tour, un record sous la Vème République.

Cette abstention a empêché Marine Le Pen d'être réélue au  premier tour à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais). Fort de plus de 18% des suffrages, le RN pourrait quand même avoir un groupe à l'Assemblée nationale, une première.

L'actualité est aussi en Ukraine. Amnesty International parle de crime de guerre et apporte de preuve : des bombes interdites utilisées à Kharkiv.