Le milliardaire Elon Musk rachète le réseau social Twitter pour 40 milliards d'euros
Le milliardaire Elon Musk rachète le réseau social Twitter pour 40 milliards d'euros
Le milliardaire Elon Musk rachète le réseau social Twitter pour 40 milliards d'euros ©AFP - STANISLAV KOGIKU / APA-PICTUREDESK / APA-PICTUREDESK VIA AFP
Le milliardaire Elon Musk rachète le réseau social Twitter pour 40 milliards d'euros ©AFP - STANISLAV KOGIKU / APA-PICTUREDESK / APA-PICTUREDESK VIA AFP
Le milliardaire Elon Musk rachète le réseau social Twitter pour 40 milliards d'euros ©AFP - STANISLAV KOGIKU / APA-PICTUREDESK / APA-PICTUREDESK VIA AFP
Publicité
Résumé

Elon Musk s'offre Twitter. Le milliardaire veut utiliser le réseau social pour faire circuler, dit-il, la libre parole. Mais dans quelles conditions et quels sont les risques d'une absence de modération ? Éléments de réponse dans cette édition.

En savoir plus

C'est une opération économique, mais aussi et surtout une opération politique. Le milliardaire Elon Musk vient de racheter le réseau social Twitter pour 44 milliards de dollars - environ 40 milliards d'euros. Le Conseil d'administration de l'entreprise n'a finalement mis que dix jours avant de changer d'avis. Un rachat et de nombreuses ambitions. 

Le milliardaire considère que la modération est trop forte sur la plateforme. Il dit, par exemple, préférer des "suspensions provisoires" des utilisateurs à des "exclusions" pures et simples de Twitter. Il ambitionne également d’en finir avec les bots, ces programmes informatiques qui se font passer par des humains pour provoquer et entretenir des polémiques par exemple. Une proposition qui va probablement faire l’unanimité même chez ceux que la prise de contrôle de Musk n’enchante pas. On ne sait pas s’il va aller au bout de son idée mais il a parlé de rendre Twitter payant pour générer des revenus sans dépendre de la publicité. 

Publicité

Cette liberté d'expression a toutefois des limites. Moins modérer les propos peut être la porte ouvert à de nombreuses fausses informations. Il y a la crainte de voir Twitter devenir une terre d’accueil pour toutes les théories du complot ou un harcèlement en ligne encore plus prononcé qu’aujourd’hui.

Les précisions de notre correspondant à Los Angeles, Loïc Pialat

2 min

Les autres titres du journal

Emmanuel Macron est rentré à l'Elysée ce lundi soir, 24h après sa réélection. Il a deux semaines pour choisir un nouveau Premier ministre. Les législatives pourraient ensuite rebattre les cartes, car il faudra compter en nombre d'inscrits et non de votants. Différence de poids pour les alliances à venir.

A Moscou, le chef de la diplomatie russe a parlé ce lundi d'un risque "réel" de troisième guerre mondiale avec le conflit en Ukraine.

A Istanbul, un mécène turc vient d'être condamné à la prison à vie. Osman Kavala est accusé d'avoir financé des manifestations contre le pouvoir.

En Chine, à Pékin les habitants craignent un nouveau confinement face au Covid-19. Afin d'identifier et d'isoler au plus vite les personnes infectées, les autorités pékinoises mènent une campagne de dépistage. Elle s'étend dès mardi à 12 des 16 districts de la ville de 22 millions d'habitants.