à Strasbourg, le Musée des Arts Décoratifs, des Beaux-Arts et d'Archéologie et la Cathédrale Notre Dame
à Strasbourg, le Musée des Arts Décoratifs, des Beaux-Arts et d'Archéologie et la Cathédrale Notre Dame ©AFP - MATTES RENÉ / HEMIS.FR / HEMIS.FR / HEMIS VIA AFP
à Strasbourg, le Musée des Arts Décoratifs, des Beaux-Arts et d'Archéologie et la Cathédrale Notre Dame ©AFP - MATTES RENÉ / HEMIS.FR / HEMIS.FR / HEMIS VIA AFP
à Strasbourg, le Musée des Arts Décoratifs, des Beaux-Arts et d'Archéologie et la Cathédrale Notre Dame ©AFP - MATTES RENÉ / HEMIS.FR / HEMIS.FR / HEMIS VIA AFP
Publicité

Deux jours de fermetures au lieu d'un. Les musées de Strasbourg font les frais d'une énergie trop coûteuse. Pourquoi s'en prendre à la culture en premier s'interrogent des élus ?

Après plus de dix heures de débats houleux, la municipalité de Strasbourg a finalement acté tard ce lundi soir la fermeture des musées de la ville, deux jours par semaine - soit un de plus qu'habituellement. Cela va durer au minimum jusqu'en janvier pour réduire la facture énergétique. Olivier Vogel, de France Bleu Alsace, a interrogé des élus présents au conseil municipal, ce lundi.

Catherine Trautmann, ancienne maire PS de Strasbourg et ancienne ministre de la Culture, y voit une décision politique

33 sec

Face aux critiques l'adjointe à la culture de la ville, Anne Mistler a voulu temporiser

21 sec

Le budget 2023 va augmenter de 7 % pour le ministère de la Culture. Il dépasse pour la première fois les 4 milliards d’euros pour pouvoir accélérer la transition écologique des lieux culturels et faire face à la sobriété énergétique. Le grand chantier de la décarbonation de la culture est d'ailleurs une priorité inscrite en gras dans la feuille de route d’Elisabeth Borne pour la ministre de la Culture, Rima Abdul Malak.

Publicité

Le budget 2023 de la Culture, par Eric Chaverou

1 min

Les autres titres du journal

Ce mardi s’ouvre aux Assises de Créteil, le procès en appel d’un réseau de proxénétisme. Les cinq accusés, déjà condamnés en première instance à des peines allant de 10 à 20 ans de prison, ont fait appel. Cela oblige les victimes à revenir à la barre, raconter comment elles ont été contraintes de se prostituer.

Au Japon, les funérailles nationales de Shinzo Abé divisent la société japonaise en deux. D’un côté, il y a les pro-Shinzo Abe, ceux qui voyaient dans l’ancien Premier ministre un dirigeant hors pair, presque un sauveur. De l’autre côté, il y a les opposants, ceux qui ont détesté Shinzo Abe et sa politique tout au long de son règne. Ceux-là manifestent depuis des semaines et encore ce mardi.

À Cuba, le pays a voté ce lundi pour le mariage homosexuel, contre l'avis de l'opposition. C'était la première fois que les Cubains étaient appelés à se prononcer sur une loi par référendum, mais de nombreux opposants politiques au régime avaient appelé à voter contre, de peur que le résultat ne tourne au plébiscite du pouvoir.