Pénurie de carburant : la grève est reconduite dans la raffinerie Esso de Seine-Maritime

Travailleurs et syndicalistes CGT rassemblés à l'entrée de la raffinerie Total Energies à La Mède (13), le 11 octobre 2022.
Travailleurs et syndicalistes CGT rassemblés à l'entrée de la raffinerie Total Energies à La Mède (13), le 11 octobre 2022. ©AFP - Nicolas TUCAT
Travailleurs et syndicalistes CGT rassemblés à l'entrée de la raffinerie Total Energies à La Mède (13), le 11 octobre 2022. ©AFP - Nicolas TUCAT
Travailleurs et syndicalistes CGT rassemblés à l'entrée de la raffinerie Total Energies à La Mède (13), le 11 octobre 2022. ©AFP - Nicolas TUCAT
Publicité

Les préfets et le gouvernement pensaient que la menace de réquisitions leur ferait entendre raison. Il n'en est rien. La grève est reconduite, ce mercredi matin, dans les raffineries du groupe Esso. Idem chez TotalEnergies.

La menace de réquisitionner le personnel n'y a rien changé. La grève est reconduite, ce mercredi matin dans la raffinerie Esso de la commune de Notre-Dame-de-Gravenchon, en Seine-Maritime. Le préfet attendait de voir le résultat de l'Assemblée générale syndicale avant de prendre son arrêté pour réquisitionner le personnel. Les grévistes sont dans l'attente.

Le reportage dans la raffinerie Esso de Seine Maritime de Pierre Pillé

1 min

Reste donc à savoir si les menaces du gouvernement seront effectives. Il n'y a pas d'arrêté préfectoral non plus pour la raffinerie du groupe Esso dans les Bouches-du-Rhône, à Fos-sur-Mer, ce mercredi matin.

Publicité

Si les salariés sont réquisitionnés ce mercredi, cela ne changerait pas beaucoup de choses pour les stations-service.

Les précisions de Valentin Bertrand

54 sec

Ce mercredi après-midi, une réunion de "concertations et d'échanges" aura lieu entre la direction de TotalEnergies et les syndicats du groupe non-grévistes, notamment la CFDT.

Les autres titres du journal

Ministres et députés s'écharpent à l'Assemblée nationale. L'opposition a rejeté une grande partie de la loi de Programmation des Finances publiques, le Rassemblement national perd son calme.

Le Sacré-Cœur sera peut-être classé "monument historique". Il ne l'était pas jusque-là. Explications dans cette édition.

Pour aider l'Ukraine, la France va renforcer sa présence militaire sur le flanc est de l'Otan dans les prochaines semaines : une douzaine de chars Leclerc, autant de véhicules blindés d'infanterie et des troupes supplémentaires déployées en Roumanie, aux portes de l'Ukraine.

Plusieurs pays d’Europe sont confrontés depuis plusieurs mois à une augmentation considérable des demandes d’asile. Dans leur quête d’une vie meilleure, ces personnes empruntent notamment la "route des Balkans" pour se rendre en Europe de l’Ouest. Des milliers d’entre elles se retrouvent bloquées en Serbie, aux portes de l’Union européenne.

L'équipe