Me Martin Vettes et Me Olivia Ronen qui assurent la défense de Salah Abdeslam, le 18 juin 2021. ©Maxppp - Sébastien Morelli
Me Martin Vettes et Me Olivia Ronen qui assurent la défense de Salah Abdeslam, le 18 juin 2021. ©Maxppp - Sébastien Morelli
Me Martin Vettes et Me Olivia Ronen qui assurent la défense de Salah Abdeslam, le 18 juin 2021. ©Maxppp - Sébastien Morelli
Publicité
Résumé

Au procès des attentats du 13 Novembre, les avocats de Salah Abdeslam, le principal accusé, vont tenter de lui éviter la perpétuité incompressible. Les explications de Florence Sturm dans cette édition.

En savoir plus

Ils seront les derniers à prendre la parole sur les bancs de la défense, ce vendredi à la mi-journée. Après dix mois d'audience, les deux avocats de Salah Abdeslam plaident pour le principal accusé du procès des attentats du 13 novembre 2015. Le parquet national antiterroriste a requis, contre lui, la sanction la plus lourde prévue par le code pénal, la réclusion criminelle à perpétuité incompressible.

Les explications de Florence Sturm

1 min

Retrouvez notre dossier : Au cœur du procès des attentats du 13 novembre 2015

Publicité

Les autres titres du journal

L'Ukraine est officiellement candidate pour entrer dans l'Union européenne. Le processus a été validé par les 27 ce jeudi soir. Témoignage, dans cette édition, de la joie et la fierté du président ukrainien. Toutefois, quatre mois après le début de l'invasion russe, le conflit risque-t-il d'être banalisé ? C'est tout à fait possible, note le directeur de l'Institut Français des Relations Internationales, Thomas Gomart.

En Afghanistan, le séisme meurtrier a anéanti toute une province. Il a couté la vie à au moins un millier de personnes et a blessé au moins 1500 personnes. Le régime taliban dépassé en appelle à l’aide de la communauté internationale face à l’ampleur des dégâts.

Une grande grève commence chez Ryanair en Espagne. Les salariés veulent que la compagnie aérienne respecte le droit du travail espagnol.

En France, beaucoup de chantiers sont à l'arrêt, faute de matières premières suffisantes. Cela ébranle le bâtiment et l'immobilier. Explications dans cette édition.