Les habitants se retrouvent au milieu des ruines à Borodianka au nord-est de Kiev en Ukraine ©Maxppp - Michal Burza
Les habitants se retrouvent au milieu des ruines à Borodianka au nord-est de Kiev en Ukraine ©Maxppp - Michal Burza
Les habitants se retrouvent au milieu des ruines à Borodianka au nord-est de Kiev en Ukraine ©Maxppp - Michal Burza
Publicité
Résumé

Plus de quatre mois après le retrait des Russes du Nord de Kiev, les habitants réinvestissent les villes notamment les enfants.

En savoir plus

Comment recommencer à vivre après l’horreur quand on a toute la vie devant soi ? Il y a plus de quatre mois, les Russes entamaient leur retrait du Nord de Kiev, laissant derrière eux des villes ravagées et une population traumatisée par des exactions désormais documentées. À Boutcha, Irpine, Hostomel ou Borodianka, les villes les plus touchées, des habitants sont revenus et on entend désormais dans les rues des rires d’enfants.

Les traumatismes psychologiques des enfants de Borodianka en Ukraine. Reportage des envoyés spéciaux Thibault Lefèvre et Éric Audra

1 min

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les autres titres du journal

La Turquie doit reprendre ce mardi ses explorations gazières en Méditerranée orientale. Des explorations controversées, qui avaient créé de vives tensions à l’été 2020 avec son voisin grec et l’Union européenne. Pour autant, la Turquie ne précise pas la destination de son nouveau bateau de sondage, le Adbülhamit Han, dont le départ ce mardi s’accompagne d’une cérémonie en présence du président Recep Tayyip Erdogan.

Publicité

9 août 1982, 13h15. Il y a quarante ans jour pour jour, l'attentat de la rue des Rosiers à Paris faisait 6 morts et 22 blessés. Une grenade explosait dans le restaurant "Jo Goldenberg" suivit d'une fusillade dans le quartier juif historique du Marais à Paris. Attentat qui a été attribué à un groupe palestinien dissident de l'OLP, le Fatah-Conseil Révolutionnaire d'Abou Nidal. Un hommage sera rendu ce mardi aux victime en présence du garde des Sceaux Eric Dupont-Moretti.