La journaliste Marina Ovsiannikova avait brandi une pancarte anti-guerre en Ukraine à la télévision russe en plein journal ©AFP - ROMAIN LONGIERAS
La journaliste Marina Ovsiannikova avait brandi une pancarte anti-guerre en Ukraine à la télévision russe en plein journal ©AFP - ROMAIN LONGIERAS
La journaliste Marina Ovsiannikova avait brandi une pancarte anti-guerre en Ukraine à la télévision russe en plein journal ©AFP - ROMAIN LONGIERAS
Publicité
Résumé

La journaliste russe Marina Ovsiannikova avait brandi une pancarte en direct à la télévision russe contre l'invasion en Ukraine. Elle vient d'écoper une amende pour avoir "discrédité" l'armée.

En savoir plus

La journaliste russe Marina Ovsyannikova, célèbre pour avoir interrompu un journal télévisé russe en brandissant un pancarte "no war" dénonçant la guerre en Ukraine au mois de mars est rentrée en Russie. Elle vient d'écoper, le 8 août dernier, d'une amende de 40 000 roubles (650 euros) pour avoir "discrédité l'armée". Marina Ovsiannikova continue de dénoncer l'invasion russe en Ukraine.

"Je n'abandonnerai pas, je continuerai à me battre", Marina Ovsiannikova s'est confiée à Valérie Crova et Denis Kataiev.

1 min

Les autres titres du journal

À Gaza, la vie ne reprend qu'en apparence. Depuis la trêve actée dimanche 7 août entre Israël et le Jihad Islamique palestinien, les habitants de l'enclave pleurent leur morts : quarante-six victimes des raids de l'armée israélienne selon le gouvernement palestinien. À l’hôpital Al-Shifa, le plus grand de Gaza de nombreux enfants blessés occupent les lits pendant que les soignants tentent de travailler malgré les pénuries.

Publicité

La gériatrie est sans doute la discipline la plus touchée par la crise de l’hôpital. Les soignants s'inquiètent de la prise en charge dégradée des patients et réclament une loi sur le grand âge, une loi promise par Emmanuel Macron en 2017. Au manque de personnel et de moyens s’ajoute un déficit de considération qui rend les recrutements encore plus compliqués.

Mais où s'arrêtera la reine Beyoncé ? La star américaine bat des records près de deux semaines après la sortie de son nouvel album "Renaissance". Le titre "Break my soul" est en tête des ventes aux Etats-Unis, une première pour la chanteuse depuis 15 ans. L'album est en tête des ventes au Royaume-Uni, en Australie et en France.