Tubes de granules homéopathiques. Septembre 2018.
Tubes de granules homéopathiques. Septembre 2018.
Tubes de granules homéopathiques. Septembre 2018. ©Radio France - Stéphanie Berlu
Tubes de granules homéopathiques. Septembre 2018. ©Radio France - Stéphanie Berlu
Tubes de granules homéopathiques. Septembre 2018. ©Radio France - Stéphanie Berlu
Publicité
Résumé

Le gouvernement a tranché : l'homéopathie ne sera plus remboursée d'ici 2021 mais son déremboursement sera progressif.

En savoir plus

La ministre de la Santé a tranché : l'homéopathie ne sera plus du tout prise en charge d'ici un an et demi par la Sécurité sociale. Le remboursement coûte à l'Etat 130 millions d'euros par an. Pour faire passer la pilule, la mesure sera progressive.

Les autres titres du journal

Le gouvernement présente ce matin le projet de loi contre le gaspillage et pour l'économie circulaire, qui doit permettre de réduire les déchets et d'améliorer le recyclage. Reportage à suivre dans une entreprise qui fait déjà de l'économie circulaire dans le secteur des jouets.

Publicité

Qui sera le candidat officiel de la République en Marche pour la mairie de Paris ? Réponse à priori ce soir. Les trois prétendants, Cédric Villani, Benjamin Griveaux et Hugues Renson ont passé leur grand oral hier devant la commission d'investiture.

En pleine crise politique, l’Algérie plongera-t-elle également dans une crise constitutionnelle ?  Le mandat du président algérien par intérim, Bensalah, arrive à son terme aujourd'hui alors qu’aucune élection présidentielle n’est encore prévue.