Le délit d'entrave consiste à pénétrer dans une université pour "troubler la tranquillité ou le bon ordre de l'établissement", selon la future LPPR
Le délit d'entrave consiste à pénétrer dans une université pour "troubler la tranquillité ou le bon ordre de l'établissement", selon la future LPPR ©AFP - Quentin Saison / Hans Lucas / Hans Lucas
Le délit d'entrave consiste à pénétrer dans une université pour "troubler la tranquillité ou le bon ordre de l'établissement", selon la future LPPR ©AFP - Quentin Saison / Hans Lucas / Hans Lucas
Le délit d'entrave consiste à pénétrer dans une université pour "troubler la tranquillité ou le bon ordre de l'établissement", selon la future LPPR ©AFP - Quentin Saison / Hans Lucas / Hans Lucas
Publicité

Un délit d'entrave dans les universités pour ne pas troubler le bon ordre de l'établissement : cette mesure a été ajoutée en urgence cette semaine au projet de loi de programmation de la recherche. Il s'agit d'éviter les blocages d'étudiants. Tollé chez les enseignants-chercheurs.

Poursuivre la recherche "de base" au quotidien et l'enseignement auprès des élèves tout en stimulant les projets compétitifs et innovants. Voila le précaire équilibre auquel tente d'accéder la future loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR). Elle arrive, cette semaine, au terme de son processus législatif et elle est déjà très contestée par la communauté éducative. Une disposition ajoutée en urgence par la Commission mixte (députés et sénateurs) n'y arrange rien : elle introduit un délit d'entrave, ce qui fait bondir les enseignants-chercheurs. Ce délit est passible de 3 ans de prison.

A quoi correspond le délit d'entrave à l'université ? Réponse de Tara Schlegel

1 min

"C'est sans précédent", affirme l’enseignante chercheuse Christelle Rabier, spécialiste de l'histoire des sciences à l'EHESS. Pour Sylvie Bauer, présidente de la commission permanente du Conseil national des universités,, "les blocages dérangent beaucoup. C'est donc une façon de couper tout ce qui relève du débat politique polémique"

Publicité
3 min

Les autres titres du journal

Nous évoquerons ensuite la panthéonisation de l'écrivain Maurice Genevoix. Sa vocation littéraire est née dans les tranchées de la Grande Guerre. Au Panthéon ce mercredi 11 novembre 2020, il entre avec tous les poilus, "Ceux de 14", comme il les nommait dans ses écrits.

Maurice Genevoix, sa vie et son oeuvre, par Pierre Neveux

1 min

Comment gérer les flux de patients en service de réanimation pour libérer des places ? Les hôpitaux de Paris utilisent la technique de l'oxygénothérapie. Une technique qui permet d'administrer jusqu'à 70 litres d'air par minute à un patient. Il reste encore à mettre en place une cartographie pour lister les besoins et les capacités de chaque établissement de soin, ainsi qu'à définir une stratégie pour former rapidement du personnel.

Quel est rôle de la Turquie dans le Haut-Karabakh ? 24 heures après la signature d'un cessez-le-feu entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, Ankara se frotte les mains en coulisses car le pays renforce ses liens avec Bakou et accroît donc sa présence et son influence dans le Caucase.